“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Rebondissement dans l'affaire Pastor: deux mises en examen pour faux témoignages

Mis à jour le 06/06/2016 à 19:18 Publié le 07/06/2016 à 07:45

Rebondissement dans l'affaire Pastor: deux mises en examen pour faux témoignages

INFO NICE-MATIN. Le juge d'instruction de Marseille, qui enquête sur l'assassinat de la milliardaire monégasque Hélène Pastor, 77 ans, et de son chauffeur Mohamed Darwish, 64 ans, a mis en examen la semaine dernière Francis P., 60 ans, pour faux témoignage et une avocate polonaise pour complicité de subornation de témoin.

Francis P., qui disait avoir des révélations à faire dans cette dramatique affaire, a été écroué.

L'avocate, nièce de Wojciech Janowski, le commanditaire présumé du double assassinat, a été laissée libre sous contrôle judiciaire.

Elle aurait été arrêtée en flagrant délit par la BRB de la police judiciaire de Nice alors qu'elle déposait de l'argent dans un hôtel de Marseille à l'attention de Francis P.

>> RELIRE. Assassinat d'Hélène Pastor: l'enquête touche à sa fin

Janowski va être interrogé sur cette afffaire

L'homme d'affaires Wojciech Janowski, 66 ans, ex-consul de Pologne à Monaco, interpellé en juin 2014 par la PJ de Nice, doit être incessamment interrogé dans cette affaire de faux témoignage.

Rappelons qu'il dément être à l'origine de l'assassinat de sa belle-mère survenu sur les hauteurs de Nice en mai 2014. Il est accusé d'avoir organisé le double-crime avec Pascal Dauriac, son coach sportif, qui avait été chargé de recruter des hommes de main dans une cité marseillaise.

Après avoir admis les faits, Wojciech Janowski s'est rétracté et a rejeté l'entière responsabilité des crimes sur son coach.

Le témoignage de Francis P. était censé, semble-t-il, accréditer cette thèse.

Plus de détails dans Nice-Matin du mardi 7 juin.

à partir de 1 €


La suite du direct