“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

"Rassemblement & Enjeux" en ordre de marche

Mis à jour le 15/05/2013 à 09:51 Publié le 10/05/2013 à 07:16
Laurent Nouvion et Jean-Charles Allavena.

Laurent Nouvion et Jean-Charles Allavena. EdWImages/DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

"Rassemblement & Enjeux" en ordre de marche

R & E compte désormais près de 500 adhérents. Le parti a rassemblé ses troupes le temps d’une soirée où ont été dressés le bilan des cinq dernières années et les projets à venir

R & E compte désormais près de 500 adhérents. Le parti a rassemblé ses troupes le temps d’une soirée où ont été dressés le bilan des cinq dernières années et les projets à venir

Grand rassemblement de rentrée. Adhérents et sympathisants de Rassemblement & Enjeux se sont réunis au Novotel afin d'entériner le nouveau comité politique du parti, mais aussi et surtout son nouveau président. Après avoir endossé cette casquette pendant cinq années, Laurent Nouvion, désormais président du Conseil national a transmis le flambeau à Jean-Charles Allavena, également conseiller national et président de la commission des relations extérieures.

Laurent Nouvion a d'ailleurs été acclamé, tant lors de son entrée dans la salle que lorsqu'il s'est présenté au pupitre. Il a évoqué la campagne électorale du début d'année, les projets accomplis et surtout ceux à venir en guise de passage de relais. « On est dans l'union, c'est la seule dynamique qui vaille à Monaco. La victoire de la liste Horizon Monaco a été portée par un mouvement fort qui a été le seul capable d'être la dynamique de tout cela. La réflexion est en cours pour présenter la suite et faire de la politique ensemble en associant tous nos compagnons de route. Pendant la campagne, les Monégasques ont choisi le changement dans l'apaisement et le respect de l'autre. »

Le nouveau président de la Haute assemblée n'a pas manqué d'évoquer la place laissée à l'opposition. «Nous nous engageons à faire en sorte que le président de la commission environnement et cadre de vie(Jean-Louis Grinda, N.D.L.R.) puisse travailler dans les meilleures conditions.»

Il a aussi parlé des rapports du législatif avec l'exécutif. « Le gouvernement connaît parfaitement nos priorités. Nous ferons fin juin un premier bilan de chaque dossier prioritaire, que ce soit en matière de logement, de bureaux, de priorité nationale mais aussi la SBM, le fonds de réserve, etc. »

9 nouveaux membres au comité politique

Cette passation de pouvoir a été l'occasion de dresser un rapport moral de Rassemblement et Enjeux. Mais elle a permis à certains nouveaux membres du comité politique de se présenter. Ils sont neuf au total : Yannick Barrale, Françoise Dragusin, Laurence Frascari, Alexandre Hourdequin, Laura Lamberti-Ardisson, François Rey, Nathalie Reynaud, Isabelle Roux et Antoine Bellando de Castro. Ce dernier s'est fait le porte-parole des jeunes.

« Il est vrai qu'en politique le moins de 30 ans est rare. (...) C'est à la politique d'inviter la jeunesse à la rejoindre pour qu'elle marque ses positions et ses idées.»

Bernard Prat, le trésorier du parti a exposé les comptes de la campagne électorale. Au titre des recettes, 120 000 euros proviennent de la participation des candidats, 20 000 euros d'un prêt solidaire et 80 000 euros remboursables par l'État. Les dépenses (d'un total de 384 461 euros) sont ventilées entre 226 000 euros de meetings et réceptions, 64 000 euros de matériel et fournitures, 42 000 euros de conseil et communication, etc. Elles sont actuellement étudiées par la Commission de vérification des comptes de campagne. Après cette réunion de « rentrée », adhérents et sympathisants se sont retrouvés autour d'un verre, le temps d'évoquer à bâtons rompus les projets.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.