“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Rallye Historique: des novices épatés et envoûtés

Mis à jour le 04/02/2012 à 09:32 Publié le 04/02/2012 à 07:15
Une première pour Armelle et Jean-Marc, au volant d'une Alpine A310 de 1979.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Rallye Historique: des novices épatés et envoûtés

Ils sont épatés par leur performance. Loin dans le classement, Jean-Marc Giraldi et Armelle Le Marchand ne s'en soucient pas vraiment car déjà ils ne pensaient pas finir ce rallye incroyable. Hier, ils étaient encore tout étonnés d'être sur le port Hercule et d'entamer l'ultime étape.

Ils sont épatés par leur performance. Loin dans le classement, Jean-Marc Giraldi et Armelle Le Marchand ne s'en soucient pas vraiment car déjà ils ne pensaient pas finir ce rallye incroyable. Hier, ils étaient encore tout étonnés d'être sur le port Hercule et d'entamer l'ultime étape.

« Pour moi c'était un rêve d'enfant que j'ai réalisé et les conditions étaient vraiment super, on s'est régalé. La voiture n'a aucune égratignure, ce qui est quasiment un miracle ! Mais j'ai été vraiment bien secondé par ma super copilote », raconte Jean-Marc.

Sa copilote Armelle, n'est autre que la compagne de Marco Calegari, un autre coureur. Habituée à « copiloter » avec lui sur d'autres courses, elle n'avait jamais participé au Rallye historique. « J'ai déjà fait des rallyes régionaux mais jamais quelque chose d'aussi long, avec des étapes de nuit. Je ne savais pas comment cela allait se passer et c'est une vraie bonne surprise.

On se surprend à avoir autant de réserves physiques. On repousse nos limites grâce à la tension positive et ça, c'est magique. »

Leur meilleur souvenir est le même : « l'étape du Burzet c'était extraordinaire, des paysages incroyables ! »

Tous les deux sortent grandis de cette première expérience, ils repartiront sans aucune hésitation l'année prochaine avec une grosse envie de résultat cette fois-ci.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.