“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Raid l'Arbre Vert: les "amazones" de la SBM ont trouvé leurs sponsors

Mis à jour le 07/09/2015 à 08:24 Publié le 07/09/2015 à 08:06
Johanna, Marie-Pierre et Sandrine, s'entraînent avant le grand départ en octobre pour Bali.

Raid l'Arbre Vert: les "amazones" de la SBM ont trouvé leurs sponsors

Johanna, Marie-Pierre et Sandrine ont bouclé leur budget pour participer au Raid l’Arbre Vert en octobre à Bali. Depuis, elles ont démarré l’entraînement physique

Johanna, Marie-Pierre et Sandrine ont bouclé leur budget pour participer au Raid l’Arbre Vert en octobre à Bali. Depuis, elles ont démarré l’entraînement physique

Quand elles circulent dans les couloirs du bureau avec leur débardeur rose et leurs baskets bleues, elles ne passent pas inaperçues. Prêtes pour l'entraînement : Johanna Bollaro, Marie-Pierre Loisif et Sandrine Vacchiero sont trois salariées de la SBM qui ont choisi de relever le défi du raid L'Arbre Vert en octobre à Bali.

Six jours d'épreuves réservées aux femmes: course d'orientation, VTT, canoë, trail, tir à l'arc… qui ne font pas peur à la team "Monte Carlo SBM" comme elles se sont baptisées. "On est infaillibles sur le mental", sourit Sandrine, 37 ans professeur de sport au Monte-Carlo Bay.

Six donateurs

Leur première épreuve a été celle du financement. Soit 15.000 euros à trouver pour couvrir les frais d'inscription et de participation. Leur société, la SBM (dont une autre équipe de salariées participe) a été la première à les aider.

"Puis nous avons tapé aux portes des entreprises, sollicité notre réseau. On y est allés aussi au culot parfois. Et nous avons eu quelques périodes de stress, car nous voulions que ça aille vite pour être sereines", continue Johanna Bollaro.

Au final, cinq autres sociétés ont permis de rassembler la somme (Malongo, JB Pastor, GP Construction, SMB Bureautique, et Sportel).

>>RELIRE.

Une étape qui a permis de passer à la préparation physique, "même si ce n'est pas évident d'être disponibles toutes les trois au même moment à chaque fois".

Ces dernières semaines, les filles en tandem ont participé notamment à un IronGirl, à la HolyRun de Villeneuve-Loubet et au MudDay à Levens.

Elles se sont aussi familiarisées, à trois cette fois, au maniement du canoë, "ce qui nous a permis de régler nos mouvements pour naviguer", explique Marie-Pierre.

En septembre, les amazones se feront une journée triathlon pour être sûres de leur capacité d'enchaîner les épreuves.

"Nous ne savons pas trop à quoi nous attendre, il y a aura des surprises on le sait déjà, les organisateurs nous ont prévenu". Première épreuve le 9 octobre au matin.

>>RELIRE.

Dépassement de soi

À Bali, le raid pour l'équipe 26 (rang de leur inscription) se déroule au cours de six matinées sportives. L'après-midi est consacrée à la rencontre des populations. C'est la portée philosophique de la manifestation, et les filles participeront à collecter des fonds pour l'association Children & Future qu'elles ont choisi.

Un élan caritatif qui donne du sens à leur projet.

"Il n'y a rien à gagner, si ce n'est le dépassement de soi et l'envie d'accomplir une aventure collective et solidaire". En ce sens, elles attendent du soutien sur leur page Facebook "Team Monte-Carlo SBM".


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct