Quel avenir pour le quartier du Larvotto?

Alors que le gouvernement étudie une possibilité de travaux pour rénover l’espace urbain du quartier des plages, les commerçants attendent de voir quel sera le projet envisagé…

CEDRIC VERANY Publié le 08/04/2014 à 07:00, mis à jour le 08/04/2014 à 09:24
Quel avenir pour le  quartier du Larvotto ? - 24988876.jpg
Les services de l'Etat et les commerçants s'accordent sur le besoin de requalifier l'espace balnéaire. Mais le projet n'est pour l'instant pas déterminé. Eric Dulière

Alors que le gouvernement étudie une possibilité de travaux pour rénover l’espace urbain du quartier des plages, les commerçants attendent de voir quel sera le projet envisagé…

Le Larvotto va-t-il faire peau neuve ? Les autorités du pays réfléchissent à la question de rénover le quartier balnéaire de la Principauté, qui aurait besoin d'un bon coup de frais.

À la mi-mars, les élus au Conseil national ont évoqué l'éventualité de travaux lancés à l'automne grâce à une enveloppe débloquée au budget rectificatif.

Les services de l'État et les acteurs du quartier ont été auditionnés au cours d'un grand brainstorming.

 

Désormais, « il s'agit d'établir un programme de rénovation et de phaser les travaux avant de limiter la gêne sur l'activité de ce lieu attractif de la Principauté » a confirmé Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de gouvernement pour l'Équipement, l'Urbanisme et l'Environnement.

Les travaux pourraient démarrer après la saison estivale.

Quels aménagements ?

Sur place, les commerçants jugent positive la volonté de revoir l'aménagement de cet espace très fréquenté. Avec la crainte des vicissitudes d'un chantier et des aléas d'un calendrier de travaux.

Pour l'instant, « nous attendons de voir les propositions d'aménagement » répondent la plupart des acteurs économiques du quartier. Dont beaucoup ne souhaitent pas s'exprimer sur la question.

 

« Il y a besoin de tout refaire, l'ensemble a déjà 50 ans. Il faut redynamiser, ce sera bien pour les riverains et les clients » explique une commerçante discrète.

L'heure est au choix donc. Au Conseil national, on avait évoqué l'idée pour la promenade supérieure, d'ajouter des kiosques, afin de créer un lieu de vie comme on peut en trouver le long des plages de la côte Atlantique.

Un endroit où les familles pourraient se retrouver. Sur place, pour l'instant, un kiosque à journaux, deux restaurants et un manège (fermé) se partagent l'espace. Qui est aussi un lieu de passage pour pas mal de promeneurs et des sportifs.

Au niveau inférieur, sur le bord des plages, la réfection pourrait redonner de l'allant à la zone que se partagent commerces et restaurateurs.

« C'est une très bonne idée de faire des travaux, même si c'est toujours un moment délicat. Les aménagements sont vétustes, le carrelage est daté. Nous attendons d'avoir quelque chose de beau » espère Anne Tanzi, propriétaire et gérante de la plage privée « La Note Bleue ».

Son désir : « un habillage des sols en teck et des équipements en aluminium, comme sur un bateau ».

Une idée qui pourrait (re) donner du style à une zone aujourd'hui carrément vétuste !

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.