“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Quand l'AS Monaco passe en mode télévision sur Monaco Info

Mis à jour le 25/02/2015 à 14:48 Publié le 25/02/2015 à 08:48
La journaliste Émilie Rousseau a reçu, hier en plateau, le joueur rouge et blanc Ricardo Carvalho, pour une émission enregistrée exceptionnellement à la Société nautique.

La journaliste Émilie Rousseau a reçu, hier en plateau, le joueur rouge et blanc Ricardo Carvalho, pour une émission enregistrée exceptionnellement à la Société nautique. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Quand l'AS Monaco passe en mode télévision sur Monaco Info

Le club de foot propose «L’émission», un magazine sur l’actualité de l’équipe diffusé sur Monaco Info. Ce lundi, un numéro spécial était enregistré avant le match à Arsenal

Le club de foot propose «L’émission», un magazine sur l’actualité de l’équipe diffusé sur Monaco Info. Ce lundi, un numéro spécial était enregistré avant le match à Arsenal

Clap de début de tournage. Juste avant 15 heures, ce lundi. D'ordinaire, on gare les bateaux dans le hangar de la Société nautique. Hier, c'est un plateau de télévision éphémère qui s'est monté dans le bâtiment pour l'occasion. Celui de «L'émission».

Un magazine de treize minutes hebdomadaire lancé en janvier, présenté par Émilie Rousseau, qui revient sur l'actualité de l'ASM-FC. Le tout coproduit par les équipes du club et celles de Monaco Info, partenaires depuis le début de l'année. Le tournage a d'ailleurs lieu d'ordinaire dans les studios de Monaco Broadcast.

L'émission est ensuite diffusée sur le site web du club et, chaque vendredi soir, sur Monaco Info.

«Notre objectif, avec ce programme, est de se rapprocher des gens. En faisant profiter aux supporters de l'ASM, mais aussi à un public plus large, d'une ouverture des coulisses du club, détaille Marc-Olivier Taccard, responsable du pôle médias de l'ASM-FC. Avec ce magazine hebdomadaire, nous nous professionnalisons en ayant la possibilité de mettre en lumière les métiers du club, d'exploiter des angles locaux. Mais aussi de donner la parole aux supporters.»

Impact sur le public

Actualité « Ligue des champions » oblige (Monaco affronte Arsenal mercredi soir à Londres), l'émission filmée hier sera proposée dès aujourd'hui sur le site web de l'ASM et sur Monaco Info.

En plateau, la journaliste Émilie Rousseau recevait le joueur Ricardo Carvalho. Qui s'est prêté au jeu de l'interview, donnant de ses nouvelles après sa blessure et évoquant ces rituels d'avant-match, comme celui de se signer en entrant sur la pelouse.

L'émission est entrecoupée de reportages et de témoignages de la vie du club, filmés par les équipes de l'ASM, souvent inédites ou diffusées seulement sur les réseaux sociaux.

«Ce partenariat permet un développement médias à l'ASM-FC, d'avoir une fenêtre sur Monaco. Et nous récupérons des contenus de proximité produits par le club, qui donnent du relief», explique Geneviève Berti, directrice adjointe du Centre de presse.

Le partenariat porte depuis le mois de janvier, ses fruits. «Avec Monaco Info, nous avons notamment un impact sur un public qui ne suivait pas forcément notre actualité via notre Web TV», continue Marc-Olivier Taccard.

Prochaine étape, la création d'une chaîne de télévision à part entière dédiée à l'AS Monaco à l'instar de grands clubs de football internationaux ? «Aujourd'hui, j'aurais tendance à dire que notre pôle digital, comme il est organisé avec les réseaux sociaux, la Web TV et cette émission diffusée sur Monaco Info, est complet» sourit Marc-Olivier Taccard.

Mais le retour de l'ASM-FC dans la cour des grands, à en croire les spécialistes, ne fait que commencer…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.