“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Printemps des arts: splendeur de l'orchestre de Dresde

Mis à jour le 06/04/2012 à 10:08 Publié le 06/04/2012 à 07:16
L’impressionnante armée de musiciens de l’orchestre de Dresde au Gimaldi Forum.

L’impressionnante armée de musiciens de l’orchestre de Dresde au Gimaldi Forum. DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Printemps des arts: splendeur de l'orchestre de Dresde

Superbe concert du Staatskapelle de Dresde sous la direction de son chef, Herbert Blomstedt, 85 ans

Superbe concert du Staatskapelle de Dresde sous la direction de son chef, Herbert Blomstedt, 85 ans

Lorsque l'orchestre de la Staatskapelle de Dresde fit son entrée, mercredi soir, sur la scène du Grimaldi Forum dans le cadre du Printemps des arts, le public se répandit en applaudissements. D'habitude, l'entrée d'un orchestre n'est saluée que par quelques bravos, le public attendant l'arrivée du chef pour s'épancher.

Ici, les applaudissements saluaient le prestige historique de cet orchestre, venu pour la première fois en Principauté et qui, créé en 1548, est le plus ancien des grands orchestres du monde. Entra ensuite le célèbre chef d'orchestre Herbert Blomstedt, âgé de 85 ans, rayonnant de musique et de beauté intérieure, dirigea par cœur, pendant une heure et quart, la 5e symphonie de Bruckner.

Confronté à l'œuvre la plus austère de son auteur, l'orchestre fut magnifique. Sa beauté sonore fit oublier l'âpreté de la symphonie. On admira le frémissement des pianissimo, la puissance des éclats, l'élan des phrases. Au cœur de l'impressionnante armée des musiciens, on sentait chacun attentif à respecter la précision de la partition, à suivre les gestes du chef, à s'harmoniser à la sonorité de son voisin, à prendre sa part individuelle à la cohérence sonore générale. C'est de ce travail méticuleux et grandiose que résulte la splendeur de l'orchestre de Dresde.

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.