“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Près de 600 spécialistes réunis pour Gyn2012

Mis à jour le 01/06/2012 à 10:04 Publié le 01/06/2012 à 07:08
Une échographie réalisée devant une salle de conférence et commentée en direct. Le «Gyn» met l'accent sur l'interactivité et la communication entre les spécialistes.

Une échographie réalisée devant une salle de conférence et commentée en direct. Le «Gyn» met l'accent sur l'interactivité et la communication entre les spécialistes. Eric Dulière

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Près de 600 spécialistes réunis pour Gyn2012

Le congrès rassemble depuis hier au Fairmont des professionnels de gynécologie-obstétrique. Un rendez-vous devenu incontournable pour les scientifiques

Le congrès rassemble depuis hier au Fairmont des professionnels de gynécologie-obstétrique. Un rendez-vous devenu incontournable pour les scientifiques

Dans une salle de conférence pleine à craquer, un médecin réalise une échographie sur une femme enceinte. Cette dernière est tranquillement allongée sous le regard des nombreux spécialistes présents.

La scène peut paraître surprenante. En réalité, il s'agit de la présentation d'un nouvel appareil qui permettra une surveillance du fœtus d'autant plus performante. Une scène presque banale pour les 600 spécialistes réunis pour trois jours au Fairmont Hôtel pour le Gyn2012, rendez-vous incontournable des gynécologues du monde entier.

« Le bien-être des femmes »

Jusqu'à demain, les spécialistes ont en effet la possibilité de s'informer des dernières avancées dans leur domaine et d'assister aux conférences d'orateurs de renommée internationale. Plusieurs pays sont représentés, permettant à chacun de s'enrichir d'approches et d'expériences diverses.

Le professeur Maurice Guirgis nous éclaire sur la pluralité des sujets traités. « Certains sont plus classiques si je puis dire. La fertilité, les addictions sexuelles*, les problèmes causés par le tabagisme et l'asthme chez la femme enceinte, et bien d'autres encore. La quantité des thèmes abordés est impressionnante et très bien choisie. Nous traitons également de questions moins courantes, comme celles du cœur du fœtus, mon domaine de spécialisation. Cette pluralité de sujets est très importante et utile pour nous autres médecins ».

Un peu plus loin, une jeune femme tient le stand de l'un des laboratoires présents. « C'est une rencontre clé. Être ici nous permet de nous entretenir avec les pointures du métier. »

Le succès de l'événement n'est pas surprenant. Cela fait plusieurs dizaines d'années que le Gyn réunit avec brio un nombre croissant de spécialistes de l'un des domaines scientifiques et cliniques les plus passionnants. Cette rencontre est très prisée par les gynécologues. Comme le précise le co-organisateur Wassim Badiou, «chaque année, le congrès constitue une véritable opportunité de présenter les dernières avancées en matière de recherche et de se consulter sur les multiples controverses éthiques. »

Pour ce Gyn2012 les médecins aborderont donc des thématiques aussi variées que la grossesse, la sexualité, les cancers, la chirurgie gynécologique… Comme le résume le fondateur, le Dr Charles Nahmanovici, « ce qui nous intéresse, c'est le bien-être des femmes ».

*Non sans humour, l'une des conférences portant sur les problèmes d'addiction sexuelle s'intitule « De Casonova à DSK».


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.