“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Pourquoi ce funanbule provoque quatre chutes et un blessé au Festival de Monte-Carlo ce dimanche

Mis à jour le 23/01/2017 à 05:11 Publié le 23/01/2017 à 05:11
Hier, la troupe Gerlings a tenté de battre son propre record du monde en ajoutant un 9e homme à cette pyramide...

Hier, la troupe Gerlings a tenté de battre son propre record du monde en ajoutant un 9e homme à cette pyramide... Photo Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Pourquoi ce funanbule provoque quatre chutes et un blessé au Festival de Monte-Carlo ce dimanche

Miracle, hier à la mi-journée, sous le chapiteau de Fontvieille à Monaco. À la fin d'une représentation, quatre funambules sont tombés dans le vide. Bilan : une fracture du poignet

En fin d'après-midi, hier, les lions continuaient de rugir et le public d'applaudir sous le chapiteau de Fontvieille, à Monaco. Le Festival international du cirque de Monte-Carlo se poursuivait, comme si de rien n'était. Pourtant, à la fin de la première représentation de la journée, on a frôlé le drame au-dessus de la piste aux étoiles. À plus de cinq mètres de haut, pour être précis.

Il est un peu plus de 13 heures. Le spectacle touche à sa fin. Un dernier numéro figure au programme. Celui de la troupe Gerlings. Des funambules venus de Colombie. Sur le fil métallique tendu au sommet du chapiteau, les équilibristes déroulent leur programme époustouflant, fait de sauts et de passages en nombre sur le fil. Et puis arrive le moment où ces as de l'équilibre se préparent pour leur final : la pyramide.

Vendredi soir, dans ce même numéro, ils ont battu un premier record du monde en formant une pyramide de huit personnes. Hier, la compétition poussant ces artistes toujours plus loin dans la recherche de l'exploit, la troupe a décidé de faire grimper un neuvième homme sur l'échafaudage humain. Un exercice qui avait été réussi à l'entraînement…

"Plus de peur que de mal"

Pas cette fois-ci, en public. "Le neuvième artiste est monté sur les épaules de son partenaire qui porte déjà une structure, explique Urs Pilz, vice-président et directeur artistique du Festival international du cirque de Monte-Carlo. Il a alors perdu l'équilibre vers la droite. En tout, quatre funambules sont tombés."

Fort heureusement, le gros matelas disposé sous le fil a limité les dégâts. Le bilan de la quadruple chute est presque miraculeux: un poignet fracturé. La victime se trouve être le patron de la troupe, Douglas Gerlings, 34 ans. Il a été opéré en fin d'après-midi au Centre hospitalier Princesse-Grace. Les trois autres équilibristes sont indemnes.

Ce bilan médical devrait rassurer les quelque 3.000 spectateurs qui ont assisté à la représentation d'hier - et qui seront sans doute les derniers à avoir vu ce numéro à Monaco. Car au moment de la chute, un vent d'effroi a soufflé sur le public, chacun craignant évidemment le pire.

"Plus de peur que de mal", rassure ainsi Urs Pilz. Sans commune mesure, en tout cas, avec le dernier accident en date à Monaco. En 2015, en répétition, un cascadeur s'était tué lors d'une acrobatie à moto.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.