“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Pour le conseil national monégasque, "lancer un Grand Ida est une bonne solution"

Mis à jour le 28/07/2015 à 08:40 Publié le 28/07/2015 à 08:27
S'il devait voir le jour, le « Très Grand Ida » apporterait 157 appartements de plus au quartier Plati, mais aussi un parking public, des espaces piétonniers, des animations…(DEEU / Centre de presse)

Pour le conseil national monégasque, "lancer un Grand Ida est une bonne solution"

Après l’annonce du gouvernement favorable à la création d’un vaste programme immobilier en bas du quartier Plati, la majorité du conseil national veut poursuivre la réflexion sur le très grand Ida

Après l’annonce du gouvernement favorable à la création d’un vaste programme immobilier en bas du quartier Plati, la majorité du conseil national veut poursuivre la réflexion sur le très grand Ida

Le projet immobilier du quartier Rainier-III/Plati est devenu un dossier essentiel de la vie politique locale. Ida est sur toutes les lèvres. Nombreux Monégasques y voient la fin de la pénurie d'appartements.

Les riverains envisagent l'avenir de leur quartier et oscillent entre charme et qualité de vie d'une part, modernité et confort d'autre part. Les enfants du pays enfin, pour qui avait été préempté le petit immeuble Ida, espèrent y trouver là, un jour, une adresse stable à prix raisonnable.

"Un projet structurant sur la zone"

Et après le gouvernement la semaine dernière, c'est aujourd'hui les conseillers nationaux de la majorité qui expliquent leur volonté politique.

Rappelons qu'en fin d'année, une enveloppe de 5 millions d'euros avait été votée pour entreprendre des études d'urbanisme sur la question. Le président du conseil national se réjouit: "Aujourd'hui, lancer le Grand Ida est une bonne solution."

Mais Laurent Nouvion tempère son enthousiasme et explique: "Nous sommes favorables à un projet structurant sur la zone. Mais cela dépend d'achats fonciers et du relogement du FAR [Foi Action Rayonnement, une association pour la jeunesse, N.D.L.R.]. Ce sont deux conditions qui permettent d'appréhender l'aménagement général de la zone dans les quinze mois qui viennent. Il nous manque des éléments à ce jour."

>>RELIRE.

Alors grand, très grand, plus grand encore… Comment le président de la haute Assemblé imagine le Ida de demain?

"Il faut faire le grand Ida avec un immeuble qui regroupera les quatre-vingts propriétaires actuels, un immeuble pour les enfants du pays et un immeuble domanial pur."

Laurent Nouvion se dit ravi également de la construction d'une école maternelle prévue par le gouvernement sur le plateau Stella.

"L'établissement accueillera 325 enfants pour la rentrée 2018, c'est essentiel pour désengorger l'école de La Condamine",souligne Christian Barilaro, conseiller national Horizon Monaco (R&E), président de la commission Éducation et Jeunesse.

Mais cela fait peu comparé au projet possible présenté par le gouvernement.

"Il faut que l'on ait des réflexions supplémentaires par rapport au Très grand Ida, qui serait une opération sur 15 ans, notamment sur la problématique des Mélèzes et Cèdres [deux immeubles domaniaux un peu vieillissants qui pourraient être reconstruits, ndlr]. Je ne peux pas donner aujourd'hui un sentiment définitif. Il ne faut pas avoir d'idées fixes et évaluer les nuisances et l'impact sur les familles auprès de qui l'avis doit être recueilli. Je sais que Jean-Michel Cucchi est assez proactif sur ce sujet. Nous sommes pragmatiques tous les deux. Il nous manque des éléments pour aller plus loin. On a vraiment besoin des urbanistes."

Une position non tranchée donc que ne partage pas le président de la commission Logement.

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct