“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Port Hercule: la darse nord passe en phase 2

Mis à jour le 01/09/2015 à 07:32 Publié le 01/09/2015 à 07:30
La phase 2 des travaux de la darse nord durera jusqu'en 2017. Ils consistent à créer l'enveloppe étanche du futur parking qui sera réalisé là.

La phase 2 des travaux de la darse nord durera jusqu'en 2017. Ils consistent à créer l'enveloppe étanche du futur parking qui sera réalisé là. Jean-François Ottonello

Port Hercule: la darse nord passe en phase 2

Le chantier est entré dans la phase qui aura le plus d’impact sur l’activité du port Hercule pour créer les fondations d’un parking et du musée des voitures anciennes. Livraison prévue en 2019

Le chantier est entré dans la phase qui aura le plus d’impact sur l’activité du port Hercule pour créer les fondations d’un parking et du musée des voitures anciennes. Livraison prévue en 2019

Dans quatre ans, il y aura un musée, un parking et un cheminement piéton harmonisé avec la darse Sud. Mais pour l'instant, sur la darse Nord, place aux grandes manœuvres. Et les engins de chantier précédent les futurs promeneurs.

Engagés depuis l'été 2013, les travaux sont actuellement en pleine phase 2. Une étape qui s'étend jusqu'à 2017, pour constituer le socle du futur bâtiment et la dalle qui le recouvrira.

L'ancienne dalle de la darse a été démolie au printemps, juste avant le Grand Prix. Détail important car le site, ou sont installées chaque mois de mai les tribunes pour voir la course, doit s'adapter aux contraintes du calendrier sportif.

Une paroi étanche moulée

Les travaux actuels consistent à achever les injections de sol et créer une paroi périphérique, ancrée à 20 mètres de profondeur, paroi qui constituera l'enveloppe extérieure de l'ouvrage destiné à accueillir le parking et le musée.

Il s'agit en somme de réaliser une cuve étanche. Une technique nécessaire sur ce site, en proximité immédiate de la mer, dès que l'on commence à creuser.

La conception de cette cuve devrait se poursuivre encore pendant 18 mois. Les engins en place créant des éléments verticaux de béton, moulés à la topographie du site, dans un terrain qui a été préalablement préparé.

Comme l'an passé donc, au moment du Grand Prix 2016, la tribune K sera donc construite au-dessus de ce trou béant.

Un trou qui devrait être recouvert d'une dalle à l'horizon 2017 pour former une unité tout le long du quai Albert-1er.

"Notre objectif est de livrer une grande partie de l'esplanade supérieure élargie pour le Grand prix 2017. Ensuite, il restera deux ans et demi de travaux, jusqu'à fin 2019, pendant lesquelles nous travaillerons en taupe, sous cette dalle, pour creuser le musée et les trois niveaux de parkings. Ce sera un chantier moins visible que les actuelles activités qui constituent la phase la plus complexe de ce projet", assure Olivier Lavagna.

Fin 2019, l'ensemble devrait être livré: 300 places de stationnement souterraines. Et un musée de plain-pied avec mezzanine qui abritera la collection des voitures anciennes du souverain.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct