“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Plus d'habitations, plus de résidents et plus de besoins énergétiques... Comment Monaco va faire face au besoin d'eau

Mis à jour le 10/11/2017 à 10:24 Publié le 10/11/2017 à 10:30
Relié à la moyenne Corniche pour faciliter son approvisionnement, le réservoir desservira tout l'Est de Monaco.

Relié à la moyenne Corniche pour faciliter son approvisionnement, le réservoir desservira tout l'Est de Monaco. J.-F. Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Plus d'habitations, plus de résidents et plus de besoins énergétiques... Comment Monaco va faire face au besoin d'eau

Pour faire face à des besoins énergétiques accrus par l'extension en mer et le développement d'autres quartiers, la Principauté s'apprête à ériger une double cuve de stockage à Beausoleil

Extension en mer, requalification du pourtour de la Tour Odéon, tour Giroflées… L'est de la Principauté est promis à une explosion démographique à court et moyen terme.

Plus d'habitations, plus de résidents et, en toute logique, plus de besoins énergétiques. Un défi notamment anticipé par la Société Monégasque des Eaux (Smeaux) qui, depuis deux ans, a entamé avec le gouvernement des travaux en vue de la création d'un nouveau réservoir d'eau d'ici deux ans.

 

Un nouveau réservoir

"On a prévu de faire face au besoin en eau avec la création d'un nouveau réservoir. L'opération prendra place du côté de la source Font Divine, au-dessus de la Tour Odéon", précise le directeur de la Smeaux, Manuel Nardi. Un réservoir double cuve d'une capacité de 2000 m3, dont les premières ramifications sont en cours sans nuisances pour le public.

"On construit le réseau qui permettra de sécuriser toute la zone qui va jusqu'aux Dauphins, au Tenao, etc. On est aussi en train d'attaquer le réseau qui va sortir de Monaco pour rejoindre la France, car les réservoirs sont en France. De là, on va entreprendre, l'an prochain, une première phase de 200 mètres sur la moyenne Corniche, en coordination avec le Syndicat Intercommunal des Eaux des Corniches et du Littoral."

"De fortes contraintes"

Le gros œuvre ne pourra toutefois débuter qu'après le règlement d'un casse-tête administratif propre à la France.

"Le permis de construire de ce réservoir a été déposé en septembre en mairie de Beausoleil, mais c'est une zone verte avec des restrictions assez fortes et qui requiert l'intervention de l'architecte des Bâtiments de France", schématise Manuel Nardi, précisant "dès que le permis est accepté, on lance la consultation".

La recherche d'un terrain a en effet débuté "avec de fortes contraintes", selon le gouvernement, "sur une zone très urbanisée et peu constructible". Qui plus est classée en "zone verte", c'est-à-dire soumise aux aléas des mouvements de terrain.

Un site défini

 

"Finalement, c'est le site de Terragna, près de la source Font Divine, sur la moyenne Corniche, qui a été retenu pour l'implantation du réservoir ", précise Gilles Cellario, adjoint au directeur de l'Aménagement urbain.

Actuellement, l'alimentation de ce quartier en développement s'effectue en priorité à partir du réservoir des Mules, également sur la commune de Beausoleil, non loin du cimetière. « Ce réservoir vétuste n'a pas la capacité suffisante (450m3) pour assurer dans de bonnes conditions la distribution de l'eau, notamment en période de pointe », admet-on côté gouvernement.

C'est dire l'urgence alors que seul le futur quartier de l'anse du Portier accueillera 120 nouveaux logements et commerces. La Tour des Giroflées, elle, en accueillera 73 dans le quartier Saint-Roman.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.