Rubriques




Se connecter à

Piéton renversé place du Casino à Monaco: comment un enfant de 4 ans a-t-il pu activer la voiture?

L’enquête se poursuit pour comprendre comment le véhicule a pu bouger via l’intervention d’un garçon de 4 ans. Opérée, la victime fauchée par la voiture, est dans un état stable.

CEDRIC VERANY Publié le 17/07/2021 à 17:17, mis à jour le 17/07/2021 à 17:21
Sur la place du Casino où vendredi soir s’est produit l’accident, l’activité a repris normalement avec un ballet de touristes et de grosses cylindrées. Photo C.V.

Comment un enfant de quatre ans a-t-il pu actionner le système d’une voiture et la faire rouler quelques instants, échappant à la vigilance des adultes ?

C’est sur cette question que planchent les équipes de la Sûreté publique monégasque qui œuvrent depuis vendredi après l’accident spectaculaire qui s’est produit sur la place du Casino de Monte-Carlo.

En début de soirée, vendredi, une voiture de luxe de la marque Bentley, hors de contrôle, a fait un bond de quinze mètres sur la chaussée devant l’hôtel de Paris, fauchant un piéton, emporté sous les roues de la voiture de plus de deux tonnes.

Plusieurs témoins entendus

L’accident s’est produit en quelques minutes alors que le conducteur de la Bentley venait d’arriver place du Casino, et sortait de son véhicule.

 

Selon les premières constatations, un petit garçon de 4 ans qui l’accompagnait s’est faufilé à la place du conducteur et aurait eu un geste malheureux qui a mis en action la voiture.

La famille, de nationalité arménienne et demeurant à Prague, est en villégiature à Monaco.

L’enjeu est aujourd’hui de comprendre comment la voiture a pu faire un bond de quinze mètres. Le moteur était-il bien à l’arrêt ? Le frein à  main était-il activé ou pas ? L’enfant aurait-il touché un bouton ou une pédale qui aurait fait basculer le véhicule automatique du point mort à l’état de conduite ?

C’est à ce faisceau de questions que les enquêteurs cherchent à répondre. "Il faudra un peu de temps pour comprendre", souffle un proche de l’enquête.

 

Vendredi soir, la police monégasque a auditionné le chauffeur du véhicule, les voituriers de l’hôtel de Paris ainsi que plusieurs témoins de la scène. Le véhicule a également été expertisé.

L’état de la victime s’améliore

Une note positive dans cette histoire. L'homme de 53 ans de nationalité belge, happé par le véhicule et écrasé par les roues avant, n’est plus en urgence vitale.

Opéré en urgence vendredi soir à l’hôpital Pasteur par les équipes du CHU de Nice, son état était ce samedi, en voie d’amélioration.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.