“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Piété populaire pour la Fête Dieu

Mis à jour le 08/06/2012 à 09:18 Publié le 08/06/2012 à 07:16
Une procession solennelle et festive.

Une procession solennelle et festive. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Piété populaire pour la Fête Dieu

À l’occasion d’une célébration qui aura duré près de deux heures, les fidèles ont prié pour le Saint Sacrement, béni sous le regard du couple princier et de la princesse Caroline

À l’occasion d’une célébration qui aura duré près de deux heures, les fidèles ont prié pour le Saint Sacrement, béni sous le regard du couple princier et de la princesse Caroline

Une tradition immuable et séculaire en Principauté. À l'instar d'autres État tels que la Croatie, le Portugal, l'Autriche ou encore le Brésil, Monaco célèbre la Fête Dieu, une journée par ailleurs fériée. Hier, les fidèles étaient venus en masse pour communier autour du couple princier et de la princesse Caroline.

Dès 18 h 30, les allées de la cathédrale étaient bondées alors que résonnaient les premières notes de l'orgue. Monseigneur Bernard Barsi a mené l'office en présence des membres du clergé mais aussi d'élus monégasques et de membres du gouvernement au premier rang desquels le ministre d'État Michel Roger.

La Fête Dieu est célébrée le jeudi qui suit la Trinité, soit une soixantaine de jours après Pâques. Son appellation entière est la Solennité du Saint Sacrement du corps et du sang du Christ puisqu'elle est vouée à commémorer la présence de Jésus dans l'eucharistie.

C'est la raison pour laquelle, à l'issue de la célébration religieuse, la foule est partie en procession en direction du Palais. Monseigneur Barsi portait l'hostie dans un ostensoir selon la tradition.

L'unité des chrétiens sur le Rocher

L'archevêque a ensuite procédé à une bénédiction au sein même de la cour d'honneur du Palais, sous le regard bienveillant du souverain, de la princesse Charlène et de la princesse Caroline.

Les touristes et badauds étaient surpris de voir un tel cortège fendre le Rocher. Il est vrai que les fidèles étaient très nombreux, constituant un public bigarré. Lors de la procession de retour vers la cathédrale, Monseigneur Barsi a évoqué « le sacrement par excellence de l'unité du peuple de Dieu ». Une phrase qui résume à elle seule la fête chrétienne célébrée dans la piété et la joie hier à Monaco.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.