“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Pierre Bergé vend sa bibliothèque et l'expose à Monaco

Mis à jour le 10/03/2015 à 08:04 Publié le 10/03/2015 à 08:02
Pierre Bergé a démarré sa collection, il y a près de soixante-dix ans, quand, encore adolescent, il est devenu courtier de livres anciens en arrivant à Paris.(D.R.)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Pierre Bergé vend sa bibliothèque et l'expose à Monaco

L’homme d’affaires va céder une importante collection de livres et manuscrits précieux. Une centaine de pièces seront présentées à l’été en Principauté, étape d’une tournée mondiale

L’homme d’affaires va céder une importante collection de livres et manuscrits précieux. Une centaine de pièces seront présentées à l’été en Principauté, étape d’une tournée mondiale

En 2009, la vente d'objets d'art qu'il avait collectionné avec Yves Saint Laurent avait rapporté 373,5 millions d'euros. À la fin de l'année 2015, Pierre Bergé mettra aux enchères, un autre de ses trésors : sa bibliothèque.

Quelques 1 600 livres, partitions musicales et manuscrits précieux du XVe au XXe siècle que l'homme d'affaires et mécène a méticuleusement collecté ces dernières décennies.

Avant la vente, prévue le 11 décembre à l'hôtel Drouot à Paris, c'est une centaine de pièces iconiques de cette collection qui feront au printemps et à l'été un tour du monde.

New York, Hong Kong, Moscou, Londres… et Monaco. La Principauté sera une des étapes de cette tournée mondiale dont l'objectif sera de toucher les collectionneurs internationaux au plus près.

La première vente ensuite, en décembre, se concentrera sur 150 pièces couvrant six siècles d'histoire littéraire. On y trouvera par exemple une première édition des Confessions de Saint-Augustin, imprimée en 1470. Ou le manuscrit autographe de Nadja signé d'André Breton en 1928.

Pierre Bergé a démarré cette collection il y a 70 ans, lorsqu'il a débarqué à Paris et qu'il est devenu courtier de livres anciens. Une collection hétéroclite bâtie selon ses sentiments.

Au cours de ses recherches, il a surtout « traqué » les œuvres de ses auteurs de prédilection, notamment russes et américains, dans leur langue originelle.

D'autres ventes thématiques suivront en 2016 et 2017, sous la houlette de la maison d'enchères de Pierre Bergé, associée à Sotheby's.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.