“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Picasso à Monaco: le Grimaldi Forum a déjà accueilli 20 000 visiteurs

Mis à jour le 13/08/2013 à 09:03 Publié le 13/08/2013 à 07:08
Ils sont près de 670 amateurs, en moyenne, à visiter chaque jour l'exposition « Monaco fête Picasso ».
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Picasso à Monaco: le Grimaldi Forum a déjà accueilli 20 000 visiteurs

Un mois après son lancement, l’exposition estivale réjouit un public averti et devrait comptabiliser un nombre d’entrées inégalé depuis trois ans

Un mois après son lancement, l’exposition estivale réjouit un public averti et devrait comptabiliser un nombre d’entrées inégalé depuis trois ans

Sur les livres d'or de l'exposition Monaco fête Picasso, les éloges noircissent les pages. Dans toutes les langues. En français, anglais, russe. En espagnol, aussi, avec un brin de fierté « nationale » pour Pablo Picasso. Des compliments qui dépassent les espoirs de succès.

Avec 20 000 visiteurs en un mois, le Grimaldi Forum a gagné son pari. Beau temps sur les chiffres de la fréquentation. Sa directrice des événements culturels, Catherine Alestchenkoff, ne boude pas son plaisir.

« Avec Picasso, nous battons nos records sur les trois dernières années. À la fin, nous arriverons certainement à de meilleurs taux de fréquentation que pour les expositionsExtra-large, Fastes et grandeur des cours d'Europe et Kyoto-Tokyo. La suite s'annonce très prometteuse », note-t-elle.

Un accrochage inédit

Un succès que Catherine Alestchenkoff attribue à plusieurs paramètres. « Picasso est un artiste incontournable du XXe siècle, il est proche du public. Il était très engagé et ne jouait pas de son image. C'est pour cela qu'il touche toutes les générations. »

Le premier volet de l'exposition, « Pablo Picasso et la Côte d'Azur » retrace le travail estival de l'artiste de 1920 à 1946, quand il choisit la région comme lieu de villégiature.

« Il a fallu près de deux ans à Marilyn McCully, une des commissaires, pour trouver les œuvres exposées, s'assurer qu'elles ont toutes été réalisées quand Picasso était dans le sud, localiser tous les prêteurs… Ce fut un travail très pointu. Inédit à la fois pour le grand public mais aussi pour les professionnels», indique Catherine Alestchenkoff.

Directeurs de musée, amateurs d'art moderne et familles en vacances, tout le monde se presse pour découvrir aussi le second volet de l'exposition : le fruit d'une collaboration avec la famille Nahmad. Collectionneurs passionnés, David et Ezra Nahmad ont accumulé des centaines d'œuvres depuis un demi-siècle ; et notamment des toiles quasiment jamais exposées de Picasso.

« Les visiteurs mesurent la chance de découvrir cette collection d'exception,note la directrice des événements culturels. C'est une merveilleuse reconnaissance envers cette famille de collectionneurs.»
 


Savoir +

« Monaco fête Picasso ».

Jusqu'au 15 septembre.

Ouvert tous les jours de 10 heures à 20 heures, jusqu'à 22 heures le jeudi. Tarifs : 10 euros.

Groupes, étudiants, seniors : 8 euros. Gratuit pour les moins de 18 ans.

Rens. 99.99.3 000.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.