“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

PHOTOS. Rallye historique à Monaco: un musée automobile à ciel ouvert

Mis à jour le 04/02/2015 à 10:12 Publié le 04/02/2015 à 09:40
Les voitures de collection étaient regroupées sur le port de Monaco pour clore l'édition 2015 du rallye de Monte-Carlo historique

Les voitures de collection étaient regroupées sur le port de Monaco pour clore l'édition 2015 du rallye de Monte-Carlo historique Michaël Alesi

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

PHOTOS. Rallye historique à Monaco: un musée automobile à ciel ouvert

Le XVIIIe rallye Monte Carlo historique s’est achevé cette nuit par l’étape sacrée du Turini. Quelques heures auparavant les voitures de collection étaient regroupées sur le port de Monaco

Le XVIIIe rallye Monte Carlo historique s’est achevé cette nuit par l’étape sacrée du Turini. Quelques heures auparavant les voitures de collection étaient regroupées sur le port de Monaco

Venus de toute l'Europe. Copenhague, Glasgow, Turin, Reims. 350 fondus d'automobiles et de belles carrosseries, qui vouent un culte au rallye Monte Carlo, ont pris la route, mercredi dernier, direction Monaco, au volant de leurs voitures de collection.

La Principauté comme point de convergence pour le départ d'une épreuve mythique qui a débuté dimanche.

Du Rocher à Valence, puis de la Drome à la Côte d'Azur, les pilotes et leurs vieilles dames se sont lancés à l'assaut des routes légendaires du Monte Carlo qui ont fait la réputation et fondé le mythe de cette course.

Seul point commun de tous ces équipages, des montures dont le modèle à une fois au moins participé à l'épreuve jusqu'au début des années quatre-vingt. De quoi composer un plateau des plus hétéroclites.

Le but du jeu n'était pas la vitesse mais la régularité. Pour mieux préserver ces belles de course et mieux profiter aussi, de l'esprit jovial de cette grande fête du sport auto. Où l'anonyme passionné côtoie les grands noms de l'histoire automobile, tels les Jean Ragnotti, Carlos Tavares, Daniel Elena…

Où les Tractions d'avant-guerre viennent jouer la gagne face aux golfs GTI pour les plus modernes, aux Lancia Stratos, véritables bêtes de course, et autres Porsche.

Ce mardi soir les 317 voitures engagées s'étaient à nouveau regroupées sur le Port Hercule avant l'épreuve ultime. Le Turini en juge de paix pour déterminer le vainqueur d'une course hors norme.

 


(Photo Michaël Alesi)

 


(Photo Michaël Alesi)

 


(Photo Michaël Alesi)

 


(Photo Michaël Alesi)

 


(Photo Michaël Alesi)

 


(Photo Michaël Alesi)

 


(Photo Michaël Alesi)

 


(Photo Michaël Alesi)

 


(Photo Michaël Alesi)

 


(Photo Michaël Alesi)

 


(Photo Michaël Alesi)

 


(Photo Michaël Alesi)

 

 

 

 

 

 

 

 

Belles de course - 28253553.jpg
Belles de course - 28253551.jpg
Belles de course - 28253545.jpg
Belles de course - 28253550.jpg

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.