Rubriques




Se connecter à

PHOTOS. Plus de 99% de réussite au bac à Monaco

Chaque année, le taux de réussite au baccalauréat en Principauté flirte avec l’excellence. Le cru 2015 n’a pas démérité puisque 99,2 % des élèves de la filière générale ont obtenu leur bac

La rédaction Publié le 08/07/2015 à 09:03, mis à jour le 08/07/2015 à 09:28
Bac 2015 à Monaco
Mardi matin, les candidats monégasques ont laissé éclater leur joie au lycée Curie. (Photos Michael Alesi)

Chaque année, le taux de réussite au baccalauréat en Principauté flirte avec l’excellence. Le cru 2015 n’a pas démérité puisque 99,2 % des élèves de la filière générale ont obtenu leur bac.

Seuls deux élèves ne l’ont pas eu du premier coup mais rien n’est joué puisqu’ils sont admis à l’oral. Tous deux sont inscrits au lycée Albert-Ier. L’un en L, l’autre en ES. Dans cet établissement, on comptabilise 59 mentions "très bien" sur les 197 candidats.

Au lycée FANB, on affiche 100 % de réussite (pour 64 inscrits) avec pas moins de 18 mentions  "très bien". Au total, on enregistre 220 mentions en Principauté.

 

Du côté de la filière technologique, 64 élèves sur 71 ont été reçus, soit 90,1%. Parmi eux, 7 affichent un "très bien" sur leur bulletin de notes.

Félicitations à tous!

 


(Photo Michaël Alesi)

 


(Photo Michaël Alesi)

 

 


(Photo Michaël Alesi)

 


(Photo Michaël Alesi)

 


(Photo Michaël Alesi)

 

 


(Photo Michaël Alesi)

 


(Photo Michaël Alesi)

 

 


(Photo Michaël Alesi)

 


(Photo Michaël Alesi)

 


(Photo Michaël Alesi)

 

 


(Photo Michaël Alesi)

 


(Photo Michaël Alesi)

 

 


(Photo Michaël Alesi)

 


(Photo Michaël Alesi)

 

 

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.