Rubriques




Se connecter à

PHOTOS. Plongée dans les coulisses de Châteauvallon

Balade sur la scène de l’amphithéâtre, visite des coulisses et des loges…Avant la première de «Titanic», ce soir, le centre national de création a fait découvrir l’envers du décor aux visiteurs

Charles Diwo Publié le 17/07/2015 à 14:26, mis à jour le 17/07/2015 à 14:36
Coulisses Chateauvallon
Balade sur la scène de l’amphithéâtre, visite des coulisses et des loges… (Photos Valérie Le Parc)

Accueillir sur scène le Titanic. C'est le rêve fou que réalise Châteauvallon pour deux représentations du spectacle de la troupe du ballet de Marseille.

Pour accentuer le côté atypique du projet, la direction du lieu a décidé d'ouvrir ses coulisses aux visiteurs curieux. Et ils se sont déplacés en masse pour découvrir l'envers du décor. Divisés en deux groupes, ils ont pu se balader sur la scène, passer par les coulisses et voir les loges des artistes. Tous sont émerveillés en voyant le seul élément de décor. Un rectangle en métal sur lequel sont placés trente-six hublots. «Ça pèse deux tonnes», explique Karim Boudahoud, régisseur de Châteauvallon.

 


La coque du Titanic s’ouvre en deux au moment du naufrage.

Preuve que l'organisation d'une représentation n'est pas de tout repos. «L'objectif de cette visite, c'est de vous montrer tout le travail qu'il y a derrière le spectacle. Souvent, le public pense que tout est arrivé tout seul !», raconte Nathalie Anthon, directrice adjointe des lieux.


Les visiteurs ont pu découvrir les coulisses de l’amphithéâtre de Châteauvallon.

Vingt personnes travaillent sur le décor

 

L'objectif est vite rempli, tout le monde a une question à poser sur l'organisation. Cela tombe bien, l'équipe qui installe tous les éléments et fait des tests est présente. Il ne faut pas prendre de retard, visiteurs ou non. «Vous avez prévu les conditions météorologiques pour les soirs de représentations ? Il est bien accroché le drap derrière la scène ? Combien de personnes travaillent avec vous ?».


Karim, le régisseur répond aux nombreuses questions des visiteurs.

Les questions fusent et les réponses aussi. La météo devrait être clémente, le drap est parfaitement bien accroché et c'est une équipe de vingt personnes qui travaille d'arrache-pied, de 9 heures du matin à tard le soir pour que tout soit près.


Les techniciens travaillent depuis 9 heures du matin.

Clou du spectacle, les techniciens divisent en deux le décor représentant le Titanic au moment du naufrage. Les «Ah» du public se font entendre. Une fois la scène observée sous toutes ses coutures, direction les coulisses. Quelques marches à descendre suffisent à arriver dans un long couloir. «C'est le couloir de circulation», explique la directrice. Il donne sur les quatre loges et permet de passer du côté cour au côté jardin. «Je pensais que les artistes faisaient le tour par-derrière !»,s'étonne un visiteur. La visite se termine devant la bastide où sont logés les danseurs. L'opération est une réussite, les visiteurs sont admiratifs du travail effectué.

 


 La visite se termine par un rappel de l’histoire du lieu.

Geneviève connaît Châteauvallon depuis qu'elle est petite, sa mère l'y emmenait. «C'est très sympa de pouvoir découvrir l'envers du décor, surtout qu'il y a une belle ambiance !»Même constat pour Thérèse. «Visiter les coulisses, c'est vraiment remarquable.»Avec ce premier avant-goût, difficile d'attendre pour voir la représentation…


Savoir+
 "Titanic"

à Chateauvallon
Ce soir et demain à partir de 22 heures.
Tarifs : de 13 à 25 euros.
Rens. : 04.94.22.02.02.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.