“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Les as du poker s'affrontent au Sporting d'été à Monaco

Mis à jour le 04/05/2015 à 08:36 Publié le 04/05/2015 à 08:34
La salle des Étoiles a beau être pleine, on n’entend guère parler. Concentration oblige.

La salle des Étoiles a beau être pleine, on n’entend guère parler. Concentration oblige. (Photos Michaël Alési)

PHOTOS. Les as du poker s'affrontent au Sporting d'été à Monaco

Près de 3.000 accros au poker s’affrontent jusqu’à vendredi prochain au Sporting d’été. L’empire de la chance, du bluff et de la stratégie

Près de 3.000 accros au poker s’affrontent jusqu’à vendredi prochain au Sporting d’été. L’empire de la chance, du bluff et de la stratégie

Les carotides qui bougent. Les regards fixes. Les nez qui se plissent. Les mains qui s'agitent et qui frôlent le tapis.

Et en bande-son, l'obsédant frotti-frotta des jetons qu'on tripote quand un carré d'as vient narguer et mettre KO une paire de rois.

Depuis mardi, les dernières manches de l'European Poker Tour (EPT) se jouent en Principauté au Sporting d'été. Monaco, c'est l'ultime et décisive étape, la plus prestigieuse aussi et la plus richement dotée de cette Ligue des Champions du poker.


(Photo Mickaël Alesi)

Durant dix jours, 78 tournois sont organisés. Certains commencent avec une mise de départ à 100 euros. D'autres s'envolent à 100 000… mais peuvent faire gagner des millions.

Quant au tournoi principal, celui qui attise toutes les convoitises, le « main event »comme ils disent où viennent se mesurer les champions, c'est 10.000 euros qu'il faut abattre pour avoir le droit de s'asseoir à la table. Et la finale ce sera ce vendredi.

D'ici là, l'incroyable Tour de Babel du poker va s'agiter comme les cartes. Des Américains, des Canadiens, des Russes, des Allemands, des Français. Au total plus de 70 nationalités sont représentées.

Quelques milliardaires. Mais des champions aussi. À coup de bluff, de stratégie et de psychologie, huit des dix meilleurs joueurs au monde vont tenter cette année encore de décrocher les étoiles du Sporting d'été.

Pas la classe de l'Arnaque !

Ce sont des hommes, pour la plupart, qui ont entre 25 et 35 ans. Des déjantés. Des accros au vertige et à la vie qu'on joue sur une main. Avec quelques jetons et des millions. Mais c'est tout !

Car côté classe, on est bien loin de celle légendaire de Robert Redford, Robert Shaw et Paul Newman dans l'Arnaque.

Autour du tapis vert, le look se résume à short + tee-shirts + lunettes noires. In-dis-pen-sables pour travailler sa poker face ! Et ce, même si les rideaux restent définitivement tirés dans toute la salle pour éviter la déconcentration du soleil !


(Photo Mickaël Alesi)

En cas de coup de mou, une armada de masseuses, avec coussin et crème, peut même débarquer sur commande pour décontracter les plus tendus…

Vincent et ses copains eux n'ont pas osé demander les services de ces dames. Pourtant l'envie était là. Venus participer aux cash-games organisés en marge des tournois, ils se sont pris un instant à rêver d'affronter les meilleurs, les stars du poker, les high rollers.

«La magie du poker, c'est que même le débutant peut espérer battre un champion!»

Mais avec ses deux as, Vincent s'est retrouvé les quatre fers en l'air face à un cow-boy, nouvelle génération, avec lunettes noires et casquettes de base-ball à l'envers, qui carburait au coca. Et aux carrés !

Cette ambiance et ce décor doivent rester en place jusqu'à vendredi 8 mai. ce sera alors la finale. L'ultime tablée pour le « main event », la finale des finales qui réunira les meilleurs du tournoi pour empocher un pot total de 5 à 7 millions d'euros.

Beaucoup de joueurs, en agitant leurs jetons entre leurs doigts, en rêvent !

D'ici là, l'étape monégasque organisée en partenariat avec la Société des Bains de Mer aura généré en Principauté plus de 10 millions d'euros de retombées économiques.

L'autre jackpot ! Bling !

 


(Photo Mickaël Alesi)

 


(Photo Mickaël Alesi)

 

 


(Photo Mickaël Alesi)

 


(Photo Mickaël Alesi)

 


(Photo Mickaël Alesi)


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct