“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Le yacht historique de Folon aux enchères à Monaco

Mis à jour le 11/09/2015 à 17:04 Publié le 11/09/2015 à 07:35
Après le décès de l’artiste en 2005 et le rachat de son yacht par une compagnie de charter, Over the Rainbow est mis aux enchères ce samedi.

Après le décès de l’artiste en 2005 et le rachat de son yacht par une compagnie de charter, Over the Rainbow est mis aux enchères ce samedi. Franz Chavaroche

PHOTOS. Le yacht historique de Folon aux enchères à Monaco

Le navire Over the Rainbow, entièrement restauré par l’artiste il y a une dizaine d’années, sera l’une des pièces phares de la vente prévue le 12 septembre au Yacht-club de Monaco

Le navire Over the Rainbow, entièrement restauré par l’artiste il y a une dizaine d’années, sera l’une des pièces phares de la vente prévue le 12 septembre au Yacht-club de Monaco

"Le soir, sur le pont-soleil, mes pieds nus perçoivent la respiration de la mer. Je m'abandonne sur le fauteuil venu de Chine. Je regarde le ciel. Et je me sens milliardaire en étoiles", écrivait Jean-Michel Folon.

On peut dire que ce bateau aura été la dernière grande passion de l'artiste belge, décédé en 2005 à Monaco. Ce navire, nommé Over the Rainbow, Folon l'a rêvé avant de le restaurer.


(Photo Franck Fernandes)

La légende veut qu'un soir des années 90, alors qu'il se promenait sur les quais du port Hercule, voisins de son atelier, Jean-Michel Folon soit tombé d'admiration devant ce vieux navire des années 30, long de 35 mètres et tout en bois.

Quelques années plus tard, en 2002, il ne passa pas à côté de l'opportunité de l'acheter. Le bateau, en mauvais état, qualifié d'épave, nécessite 18 mois de travaux, au chantier naval de Savone, pour retrouver sa splendeur. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le bateau, en effet, avait servi de dragueur de mines à la marine américaine.


(Photo Franck Fernandes)

Comme un orfèvre, Folon suivra toutes les étapes de la renaissance de ce bateau qu'il baptise Over the Rainbow en entendant la chanson du Magicien d'Oz, chantée par Judy Garland, dans l'atelier.

Le 1er juillet 2004, il retrouve la mer pour la première croisière de son propriétaire. Un bateau vintage, anti bling-bling, refait dans les règles de l'art, salué par les amateurs du nautisme. Mais Folon, emporté par la maladie à l'automne 2005, n'en profitera guère.

Estimé à 6 millions d'euros

Son souvenir perdure pourtant dans ce navire ancien avec ses aquarelles accrochées sur les murs et son charme qui rappelle la poésie des œuvres de Folon. En 2006, sa famille choisit de vendre le bateau à une société anglaise qui le charterise.

Ce samedi 12 septembre, Over the Rainbow aura un nouveau propriétaire sous le marteau. Estimation : 6 millions d'euros.


(Photo Franck Fernandes)

"Il y a une émulation certaine autour de la vente en général et de ce bateau en particulier, qui intéresse plusieurs acheteurs potentiels", commente Charles Beauvois, un des organisateurs.

Pour les moins fortunés, et le plaisir des yeux, le navire devrait être présent dans les eaux du port Hercule et participer à la Classic Week, comme l'an passé. Ce qui permettra de l'admirer.


(Photo Franck Fernandes)


(Photo Franck Fernandes)


Savoir +
Exposition publique aujourd’hui, au Yacht-Club de Monaco, quai Louis-II, de 10 h à 12h30 et de 14h30 à 18h30, et demain matin de 10 h à 12 h. Mise à prix autour de 3,5 millions d’euros. Bateau de croisière depuis 2006, des charters pour huit personnes maximum étaient proposés à 45.000 euros la semaine en juillet et août; 35.000 euros de septembre à juin.

à partir de 1 €


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct