“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS. Le monde de la télé investit la Principauté

Mis à jour le 15/06/2015 à 08:56 Publié le 13/06/2015 à 21:36
Le monde de la télé investit la Principauté

PHOTOS. Le monde de la télé investit la Principauté

La princesse Charlène a ouvert, ce samedi soir, la 55e édition du Festival de télévision de Monte-Carlo.

La princesse Charlène a ouvert, ce samedi soir, la 55e édition du Festival de télévision de Monte-Carlo.

Les vedettes du petit écran ont débarqué en nombre, parmi lesquelles Eric Close (FBI portés disparus), Patrick Fuffy (Dallas), Odile Vuillemin (Profilage), Clive Standen (Vickings), Ryan Bensetti (Pep's), Terrence Howards et Taraji P. Henson (Empire), Martin Lamotte (Nos chers voisins), Le Studio Bagel, Patricia Arquette...

Et ça ne fait que commencer. Le festival se poursuit jusqu'à jeudi.

Rayane Bensetti, Nadège Beausson-Diagne, Catalina Denis. (Photo Jean-François Ottonello)

Bernard Montiel. (Photo Jean-François Ottonello)

Poppy Montgomery. (Photo Jean-François Ottonello)

Patrick Duffy, Bianca Jagger, Charlène de Monaco et Eric Close. (Photo Jean-François Ottonello)

Sam Heughan(Photo Jean-François Ottonello)

Priscilla Betti. (Photo Jean-François Ottonello)

Antonio Fargas. (Photo Jean-François Ottonello)

Monika del Campo Bacardi, Terrence Howard, Charlène de Monaco, Taraji P. Henson et Danny Strong. (Photo Jean-François Ottonello)

Valérie Kaprisky, Eric Close. (Photo Jean-François Ottonello)

Martin Lamotte. (Photo Jean-François Ottonello)

Patricia Arquette. (Photo Jean-François Ottonello)

 


Plus d'infos et de photos ce dimanche dans Monaco-Matin


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct