“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

[PHOTOS] Le couple princier embrase la barque pour Sainte-Dévote à Monaco

Mis à jour le 27/01/2015 à 15:00 Publié le 27/01/2015 à 08:03
Sainte-Devote 2015
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

[PHOTOS] Le couple princier embrase la barque pour Sainte-Dévote à Monaco

Le prince Albert II et la princesse Charlène, pour leur première sortie officielle commune de l’année, ont participé hier soir à la célébration de la sainte patronne de Monaco sur le port

Le prince Albert II et la princesse Charlène, pour leur première sortie officielle commune de l’année, ont participé ce lundi soir à la célébration de la sainte patronne de Monaco sur le port

C’est l’un des temps fort du calendrier monégasque. Normal, voilà dix-sept siècles que l’on dit que Sainte-Dévote protège la destinée de la Principauté. Les festivités ont donc démarré ce lundi soir dans la tradition.

Depuis le quai du Yacht-club, une longue procession s’est engagée le long du port Hercule avec, en son sein, les reliques de la jeune martyr corse.

 


(Photo Jean-François Ottonello)

 


(Photo Jean-François Ottonello)

 


(Photo Jean-François Ottonello)

 


(Photo Jean-François Ottonello)

 

 


(Photo Jean-François Ottonello)
 


(Photo Jean-François Ottonello)

 


(Photo Jean-François Ottonello)

 


(Photo Jean-François Ottonello)

 


(Photo Jean-François Ottonello)

 


(Photo Jean-François Ottonello)

 


(Photo Jean-François Ottonello)

 


(Photo Jean-François Ottonello)

 


(Photo Jean-François Ottonello)

 

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.