“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Photos de l'attentat dans Paris Match: "de la pornographie terroriste"

Mis à jour le 13/07/2017 à 12:38 Publié le 13/07/2017 à 12:34
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Photos de l'attentat dans Paris Match: "de la pornographie terroriste"

A la veille des commémorations du triste anniversaire de l'attentat de Nice, la publication de photos de l'attentat de Nice, issue de la vidéosurveillance de la ville, choque les victimes, les Niçois et bien au-delà.

A l'image de l'association française des victimes du terrorisme (l'AfVT) qui dénonce le "parti-pris éditorial inadmissible" de l'hebdomadaire. 

"Tant la volonté de 'rendre hommage aux victimes' que la 'liberté d’informer', que brandit Olivier Royant dans son édito du 12 juillet 2017, ne sont des excuses suffisantes pour justifier ce parti-pris éditorial assimilable à de la pornographie terroriste qui n’a pour but que de participer à la déshumanisation des victimes par le sensationnalisme et d’assurer le testament morbide du terroriste", écrit l'association dans un communiqué. 

>> LIRE AUSSI. Photos de l'attentat de Nice dans Paris Match: la réponse de l'hebdomadaire

"Paris-Match parle de droit à l'information: c'est lamentable, s'est également insurgé, Me Philippe Soussi, avocat de l'AFVT et de plusieurs victimes. En réalité, Paris-Match revendique ni plus ni moins que le droit de faire du fric sur la douleur des victimes. C'est dégueulasse!"

Le procureur de Paris, François Molins, a demandé l'arrêt de la vente de ce numéro. Une procédure en référé est prévue aujourd'hui à 14 heures.

>> RELIRE. Un référé pour interdire la diffusion des photos de l'attentat de Nice dans Paris Match


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.