“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

PHOTOS - Cirque de Monte-Carlo: nos six coups de cœur

Mis à jour le 19/01/2015 à 14:48 Publié le 19/01/2015 à 08:18
Cirque de Monte-Carlo
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

PHOTOS - Cirque de Monte-Carlo: nos six coups de cœur

Le Festival du cirque de Monte-Carlo a démarré ce jeudi et se poursuit jusqu’au 25 janvier. Nous vous présentons un florilège des meilleurs numéros... en toute subjectivité, bien sûr !

Le Festival du cirque de Monte-Carlo a démarré ce jeudi et se poursuit jusqu’au 25 janvier. Nous vous présentons un florilège des meilleurs numéros... en toute subjectivité, bien sûr !

Pour la difficulté, pour la beauté de la gestuelle, pour le rire ou pour le risque, la rédaction de Nice-Matin a sélectionné ses numéros coups de cœur présentés à l’occasion de la 39e édition du Festival international du cirque de Monte-Carlo.

Le chapiteau de Fontvieille accueille les représentations depuis jeudi. Et les premières affichaient complet. Aujourd’hui, c’est jour de relâche, mais le show continue dès demain, avec les meilleurs artistes désignés par le jury.C’est le « Show des Vainqueurs ».

Ces quelques troupes représentent le top de l’art du cirque où adresse, humour et animaux sont au cœur de la piste.La ménagerie est ouverte au public toute la journée, pour permettre aux visiteurs de contempler le travail des dresseurs et d’échanger quelques mots avec eux.

 


1.Le clown Boris Nikishkin

Loin du classique Bozo avec son gros nez rouge et ses souliers démesurés, le jeune Boris Nikishkin revisite complètement le personnage du clown.Il se joue des codes du cirque avec beaucoup d’autodérision.Fou rire dans la salle, notamment lorsqu’il mime un équilibriste... sauf que lui, est aidé par un câble qui le soulève. Et le public reste complètement baba quand, après le sketch, Boris exécute réellement des prouesses acrobatiques.

 


2. Les lions blanc domptés par Musa

Musa joue avec ses gros chats. Le dompteur sud-africain fait faire tout ce qu’il veut à ses lions blancs. Il leur fait prendre la pause face aux photographes, les fait sauter tout autour de la cage... Il s’amuse même à grimper sur le dos de Pacha comme s’il s’agissait d’un cheval. Le clou du spectacle: lorsqu’il trimballe un fauve... sur son triporteur.

 


3. Les sauts de la troupe Balagan

Ambiance arts de rue avec ces quatre sauteurs à la planche coréenne.Ils enchaînent les figures aériennes avec suffisamment de nonchalance pour laisser penser (l’espace d’un instant) que tout ça est très facile. Bien entendu, le tout est exécuté à un rythme effréné.

 


4. Pranay Wernerau diabolo

Il y a trois ans, Pauline Ducruet, la fille de la princesse Stéphanie, lançait le festival « New Generation » dédié aux jeunes artistes.A l’époque, Pranay Werner, un Allemand, avait obtenu un Junior d’argent pour son numéro de diabolo. Le revoici dans la cour des grands, avec un show encore plus travaillé.

 


5.Anastasia Stykanet ses chevaux

Anastasia appartient à la dynastie russe des dresseurs, les Fedotov. Sa silhouette frêle et sa longue chevelure blonde lui donnent l’allure d’une nymphe. Elle monte à cru et, d’un geste, dirige ses superbes chevaux, un frison de Hollande, Sirtie, et l’Andalou gris pommelé Alioli. Un instant très poétique.


6. Elvis et ses éléphants

Chez les Errani, dresser les éléphants est une affaire de famille. Le fils Elvis a reçu un clown de bronze lors du 33e Festival du cirque. C’est la princesse Stéphanie qui a souhaité qu’il revienne avec ses trois éléphants asiatiques. Un numéro effectué à la voix, où les pachydermes font preuve d’une délicatesse inattendue.Le clou : l’un d’eux franchit avec une infinie précaution trois bayadères allongées, alors que le dresseur se tient dans le public.

 


Photo Jean-François Ottonello

 


Photo Jean-François Ottonello


Photo Jean-François Ottonello


Photo Jean-François Ottonello

 


Photo Jean-François Ottonello

 


Photo Jean-François Ottonello


Photo Jean-François Ottonello


Photo Jean-François Ottonello


Photo Jean-François Ottonello

 

 

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.