“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Petit accident sur la voie rapide, gros bouchons dans tout Monaco

Mis à jour le 04/02/2016 à 05:11 Publié le 04/02/2016 à 05:11
Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Petit accident sur la voie rapide, gros bouchons dans tout Monaco

Un petit rond-point au début de la voie rapide, quand on vient de Menton et que l'on se dirige vers le centre de la Principauté, au pied de l'immeuble Casabianca.

Un petit rond-point au début de la voie rapide, quand on vient de Menton et que l'on se dirige vers le centre de la Principauté, au pied de l'immeuble Casabianca. C'est précisément là qu'une voiture s'est encastrée dans un panneau de signalisation, hier à 15 h 35.

Le conducteur, un homme de 86 ans, et son épouse âgée de 94 ans, n'ont pas été blessés. Seulement choqués.

Les circonstances de l'accident n'ont pas été clairement établies mais le véhicule serait seul en cause. L'automobiliste aurait tout bonnement loupé le rond-point.

Cet accident sans gravité a eu une autre conséquence, autre que celle d'envoyer la voiture à la casse : un gros bouchon dans tout le secteur Est de Monaco.

La police, en effet, afin de permettre la prise en charge du couple et l'opération d'évacuation du véhicule, a mis en place des déviations par le boulevard du Larvotto et le boulevard d'Italie, dans les deux sens de circulation. Ce qui a entraîné la pagaille que l'on imagine, jusqu'aux environs de 17 heures, au moment où la voie rapide a été rouverte.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.