“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Perdu (et éméché), il fait demi-tour en plein tunnel

Mis à jour le 13/12/2016 à 07:32 Publié le 13/12/2016 à 07:32
Il roulait à contresens dans le tunnel!

Il roulait à contresens dans le tunnel! Capture d'écran Google Street View

Perdu (et éméché), il fait demi-tour en plein tunnel

Au volant de sa Bentley, un Ukrainien a fait demi-tour en plein milieu de la galerie Rainier-III, à Monaco.

La double voie souterraine, qui relie la Principauté à la Moyenne-Corniche, est uniquement dans la direction ascensionnelle.

Cité à comparaître devant le tribunal correctionnel, il n’a pas pu se présenter pour cause de distance… En visionnant la stabilité du trafic routier du site, les policiers ont constaté sur leurs écrans de contrôle qu’un véhicule avait rebroussé chemin pour retourner à Monaco. Il était donc en sens interdit!

Au risque de provoquer sur cette voie en colimaçon un accident grave aux conséquences mortelles pour conducteurs et passagers roulant, en l’occurrence, dans les deux sens.

Arrêté à temps avant l’irréparable, l’automobiliste a été interrogé dans les locaux de la Sûreté publique. «Ce quadragénaire, a commenté le président Jérôme Fougeras Lavergnolle, ne connaissait pas la région et il cherchait son hôtel. Dans l’impossibilité de se repérer, il a écouté la suggestion de sa passagère de faire demi-tour. Il conduisait avec un taux d’alcool de 0,53 mg par litre d’air expiré après avoir bu une bouteille de vin blanc à deux.»

Le chauffard répondra aux inspecteurs qu’il n’avait pas pris conscience qu’il roulait en sens interdit…

D’autre part, il était dans l’impossibilité de présenter un permis de conduire. Mais à l’issue d’échanges d’informations avec les autorités concernées, il était bien détenteur d’un certificat délivré par l’administration compétente.

«Cette affaire, conclura le président, fait froid dans le dos. J’ai du mal à comprendre comment on peut rouler en sens interdit dans ce tunnel.» Le procureur Cyrielle Colle est aussi dubitative. «L’alcoolémie n’est pas très haute. S’est-il trompé de route comme le prévenu le prétend? L’infraction est grave. Vous prononcerez une peine de huit jours d’emprisonnement assortie du sursis, 150 euros d’amende pour le sens interdit et une contravention à 45 euros pour ne pas avoir présenté de permis.»

Le tribunal préférera condamner le prévenu à 2.000 euros d’amende pour la conduite en état d’ivresse, plus deux contraventions de 45 euros.


La suite du direct