Rubriques




Se connecter à

Parole d’expert : « Nous voulons créer des Cabanes Bleues sur les plages »

Jacques Vidal, conseiller municipal délégué à la lutte contre l’illettrisme, envisage, avec le maire Christian Estrosi, la création de bibliothèques sur la plage de Nice.

(Photo François Vignola) Publié le 24/02/2014 à 10:30, mis à jour le 24/02/2014 à 10:36
societes/03_societes_20140221/Societe_03_JacquesVidal.jpg
Sopress

Jacques Vidal, conseiller municipal délégué à la lutte contre l’illettrisme, envisage, avec le maire Christian Estrosi, la création de bibliothèques sur la plage de Nice.

COMMENT LA BMVR FAIT-T-ELLE FACE À L’ESSOR D’INTERNET ?

Internet est un réseau extraordinaire : de chez soi, on peut avoir accès à un condensé de culture. Mais si l’on veut faire de vraies recherches, la BMVR possède une richesse et une variété extraordinaires de documents et de livres incomparables. Cependant, Internet bouscule les bibliothèques, la numérisation des documents va donc être renforcée cette année.

 

QUELS SONT LES AUTRES PROJETS ?

Il y en a un en particulier auquel a souscrit le maire Christian Estrosi : les Cabanes bleues du livre. Sur les plages, il y aurait des points bleus facilement repérables où les Niçois pourraient emprunter des livres et lire sous le soleil. Le livre est déjà très présent à Nice, non seulement nous avons une BMVR, mais nous avons également incité les libraires à travailler en réseau, ce qui est très pratique.

AUJOURD’HUI LES BIBLIOTHÈQUES ONT-T-ELLES TOUJOURS DU SUCCÈS ?

La bibliothèque est l’un des lieux sociaux que les Niçois fréquentent volontiers. Au total, c’est plus d’un million de visiteurs par an : presque le double de tous les musées de Nice. Cela, grâce à la gratuité totale des lieux et l’amplitude horaire très large.

 

QUELLE EST LA POLITIQUE DE LA VILLE EN TERMES DE CULTURE ?

La volonté d’ouvrir des lieux culturels emblématiques proches des riverains. Nous voulons que les habitants s’approprient ces lieux. À Pasteur par exemple, les résidents ont choisi le nom de leur bibliothèque (ndlr, Camille Claudel). C’est une manière pour eux d’apporter leur pierre à l’édifice.

Propos recueillis par Olivier Deluermoz / SOPRESS

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.