Rubriques




Se connecter à

Parfums d'ailleurs au salon de la gastronomie

Des saveurs à apprécier et une invitation au voyage… Pour les visiteurs curieux, la 16e édition du salon Monte-Carlo Gastronomie est aussi l'occasion de partir à la découverte de nouveaux produits, méconnus ou inconnus.

La rédaction Publié le 27/11/2011 à 07:11, mis à jour le 01/01/2011 à 23:23
Article  - 15132797.jpg

Des saveurs à apprécier et une invitation au voyage… Pour les visiteurs curieux, la 16e édition du salon Monte-Carlo Gastronomie est aussi l'occasion de partir à la découverte de nouveaux produits, méconnus ou inconnus. À l'Espace Fontvieille, depuis vendredi et jusqu'à demain soir, une centaine d'exposants font déguster leurs fines spécialités à un public nombreux. Sur les stands, tous vantent le savoir-faire ancestral, les techniques artisanales, les ingrédients naturels ou bio. Autant de raisons (et elles sont bonnes !) de succomber à la gourmandise.

Des pâtisseries orientales sans gluten !

« Dans notre salon de thé à Cagnes-sur-mer, les clients ont vu sur notre laboratoire. Ils peuvent nous voir en cuisine, confectionner les pâtisseries ». Yamina et Ismail Loukil n'ont de secret que le savoir-faire de ces makrouts, cornes de gazelle et autre meloui. Privilégiant les produits 100 % naturels, ils sont sûrs de la qualité de leurs spécialités marocaines. Une technique artisanale pour des recettes séculaires. Et pour satisfaire le plus grand nombre, l'entreprise familiale s'est lancée dans la pâtisserie sans gluten. Avis aux gourmands allergiques…

Salaisons espagnoles : tout un art

 

Il ne faut pas confondre le jambon de serrano et le « puro de bellota ». Le deuxième, fait à partir de porcs ibériques noirs en liberté, élevés aux glands, est la crème des salaisons espagnoles. Il ne se déguste d'ailleurs qu'à partir de 36 mois d'affinage! À la découpe et au service, Tina et Laurent sont là pour défendre leurs produits de la région de Jabujo (sur les hauteurs andalouses). Tous bio ou d'Appellation d'origine protégée. En cette période de fêtes, les gourmets optent pour des pièces entières, qu'ils assortissent parfois de douceurs typiques de Noël. « Nous avons eu beaucoup de succès auprès des clients italiens, confie Laurent, amusé. Et même les exposants se sont tous retrouvés à notre stand !»

L'apéritif à l'épicerie japonaise

Derrière son comptoir, Aya Kodera multiplie les dégustations. Ici les gâteaux apéritifs japonais épicés, accompagnés d'un rafraîchissant saké à la prune. Là, raviolis japonais. La jeune femme conjugue l'art de recevoir à toutes les sauces ! Jetant un pont entre tradition et modernité, Aya Kodera présente aussi bien la machine à soupe miso dernier cri ou l'élégant sac à baguettes en tissu de kimono. Sur le stand, une petite épicerie a été aménagée, permettant aux amateurs de saveurs d'Asie de faire le plein de soupes ou de nouilles instantanées. Un concept d'échanges entre l'Europe et le Japon que sa société, implantée à Fontvieille, développe depuis 2008.

 

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.