“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Pâques : le message de l'archevêque de Monaco Bernard Barsi

Mis à jour le 08/04/2012 à 12:02 Publié le 08/04/2012 à 07:15
Monseigneur Bernard Barsi prononcera son message de Pâques aujourd'hui.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Pâques : le message de l'archevêque de Monaco Bernard Barsi

A l'occasion de Pâques, l'archevêque de Monaco Bernard Barsi communique son message. L'homélie qu'il prononcera ce matin, au cours de la messe de 10h30 à la cathédrâle, reprend les grandes lignes que ce message.

A l'occasion de Pâques, l'archevêque de Monaco Bernard Barsi communique son message. L'homélie qu'il prononcera ce matin, au cours de la messe de 10h30 à la cathédrâle, reprend les grandes lignes que ce message.

«Au matin de Pâques, quelques femmes se rendent au tombeau de Jésus et voilà qu'il leur est annoncé une nouvelle bouleversante : le crucifié n'est plus retenu par les liens de la mort, il n'est plus ici dans ce sépulcre, il est vivant et ressuscité. Aussitôt, tremblantes et joyeuses, ces femmes courent avertir les Apôtres. Ceux-ci, à leur tour, constatent que le tombeau est vide. Puis, après sa résurrection d'entre les morts, Jésus se montrera vivant à ses Apôtres, ils pourront le toucher, manger et boire avec lui. Il les chargera d'annoncer et de témoigner devant le monde que Dieu l'a choisi comme Sauveur des vivants et des morts. Sur la foi de quelques femmes et de quelques hommes, sur la foi des Apôtres, l'annonce de la résurrection de Jésus Christ et Seigneur, partie de Jérusalem voilà plus de vingt siècles, est parvenue jusqu'à nous.

Pâques nous comble de bonheur, la vie est plus forte que la mort, l'amour triomphe de la haine, le péché est vaincu. Pâques donne force et sens à la vie de tous les chrétiens qui sont invités, aujourd'hui, à porter la joie de la Bonne Nouvelle aux hommes de notre temps. Cette mission d'évangélisation ne s'impose ni par la force ni par la loi, elle est proposée à la liberté personnelle de chacun. Ainsi, en rappelant les exigences universelles pour le respect de l'être humain et des conditions favorables à son développement, l'Église sert la dignité de tout homme, de toute femme pour qui Jésus-Christ a donné sa vie.

En chantant l'allégresse de Pâques, nous ne pouvons oublier les hommes et les femmes qui sont victimes de la violence, de la guerre, de la faim, du fanatisme, de l'injustice. Nous gardons en mémoire les récentes tragédies de Montauban et de Toulouse, les persécutions subies par les chrétiens d'Orient. Ces souffrances font écho à la passion de Jésus Christ, mort et ressuscité pour nous délivrer du mal et nous ouvrir un chemin de salut, de paix et d'amour.

Le Christ ressuscité promet qu'il est avec nous jusqu'à la fin des temps. Avec Lui, nous n'avons pas peur d'annoncer la joie de la foi et l'évangile de la vie. À toutes et tous, bonnes et saintes fêtes de Pâques. Alléluia !»


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.