“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"On veut juste savoir s’il va bien": près de 6 mois après la disparition de leur fils Querdal, ils espèrent toujours un signe de vie

Mis à jour le 08/02/2019 à 08:43 Publié le 08/02/2019 à 08:45
Les parents d’émilien étaient de retour à Menton ce jeudi, où ils ont été reçus par les enquêteurs en charge du dossier de la disparition de leur fils, mais les recherches piétinent.

Les parents d’émilien étaient de retour à Menton ce jeudi, où ils ont été reçus par les enquêteurs en charge du dossier de la disparition de leur fils, mais les recherches piétinent. Photo Cyril Dodergny

"On veut juste savoir s’il va bien": près de 6 mois après la disparition de leur fils Querdal, ils espèrent toujours un signe de vie

Depuis août dernier, Régine et Luc Martin sont sans nouvelles de leur fils Émilien, que l’on connaît aussi sous le nom de "Querdal". Sa dernière preuve de vie les a conduits jusqu’à Menton et en Italie.

L’attente, interminable, depuis des mois. De trop longs mois. Depuis le 13 août dernier au matin, exactement. Ce jour-là, une employée municipale de la ville de Menton retrouve la banane contenant le téléphone portable et la carte bancaire de leur fils dans les rues de la ville. Puis, plus rien. "C’est sa dernière preuve de vie", souffle sa mère Régine Martin, épuisée.

>> RELIRE. Disparition inquiétante d'un homme de 30 ans

Le couple, qui habite dans le nord-est de la France près de Nancy, est de retour à Menton après un périple de 15 jours à travers l’Italie, sur les traces de leur fils. Car malgré le silence, l’espoir est toujours là.

"Onze mois à pied jusqu'en Italie"

Pour comprendre la détresse de ces parents, il faut revenir sur l’histoire de leur fils, Querdal, âgé de 31 ans. De son vrai...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct