“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

On en sait plus sur l'incendie qui a coûté la vie à une femme et une fillette cette nuit

Mis à jour le 21/12/2016 à 14:51 Publié le 21/12/2016 à 14:49
L'incendie s'est déclaré mardi soir, peu avant 23h30.

L'incendie s'est déclaré mardi soir, peu avant 23h30. Photo N.H.-F.

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

On en sait plus sur l'incendie qui a coûté la vie à une femme et une fillette cette nuit

Les deux victimes de l'incendie de l'avenue du Trois-Septembre vivaient à Cap-d'Ail depuis un peu plus d'un an. Une deuxième fillette, dans l'appartement au moment du feu, a été évacuée

Les deux personnes qui sont décédées dans l'incendie d'un appartement à Cap-d'Ail, dans la nuit de mardi à mercredi, appartenaient à la même famille. Il s'agit de la mère de famille, âgée d'une trentaine d'années et de sa fille de neuf ans.

>> RELIRE. Une femme et une fillette décèdent dans l'incendie de leur appartement

Toutes deux résidaient dans ce studio qu’elles louaient. Elles habitaient à Cap-d'Ail depuis un peu plus d'un an.

Au même moment, une autre fillette se trouvait dans l’appartement, elle venait passer la nuit ici.

Un voisin de palier aurait réussi à l'extirper à temps du studio. Elle a ensuite été évacuée vers le Centre hospitalier Princesse-Grace de Monaco.

Les trois personnes qui se trouvaient dans l’appartement sont de nationalité philippine.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.