“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

On en sait plus sur le piratage du centre hospitalier et le vol d'un coffre-fort à Monaco

Mis à jour le 04/11/2016 à 19:15 Publié le 04/11/2016 à 19:04
Le centre hospitalier Princesse-Grace.

Le centre hospitalier Princesse-Grace. Photo Jean-François Ottonello

On en sait plus sur le piratage du centre hospitalier et le vol d'un coffre-fort à Monaco

Ce vendredi en fin de journée, le procureur général Jacques Dorémieux a levé le voile sur le piratage informatique du Centre hospitalier Princesse-Grace, en juin dernier, et le vol du coffre-fort du président de l'ASM Basket, en août.

Ces deux affaires ont particulièrement défrayé la chronique ces derniers mois en Principauté. Deux faits divers hors normes qui ont donné lieu à l'ouverture d'enquêtes, dont on ne connaissait pas les résultats... Jusqu'à ce vendredi.

L'auteur du piratage informatique du CHPG a été identifié. Il s'agit d'un homme de 25 ans, un Français résidant dans la région de Nice, un informaticien de talent qui voulait se venger après son licenciement. Il sera jugé au printemps.

RELIRE>> Un mail piraté dévoile les informations confidentielles des employés de l'hôpital Princesse-Grace

Le voleur de coffre-fort est un ancien employé, un Lituanien d'une trentaine d'années. Il a été arrêté à Moscou, écroué, et est en attente d'extradition vers Monaco. Le coffre-fort contenait 5 millions d'euros de bijoux. Il encourt 10 ans de prison.

LIRE AUSSI>> Le président de l'AS Monaco Basket se fait voler un coffre-fort


Plus d'infos ce samedi dans nos éditions.


La suite du direct