“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Nouvelles rampes pour les skateurs de la Principauté

Mis à jour le 26/08/2012 à 17:06 Publié le 26/08/2012 à 07:18
Le jeune Noah teste le nouvel équipement du skate-park du parking des pêcheurs

Le jeune Noah teste le nouvel équipement du skate-park du parking des pêcheurs Eric Dulière

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Nouvelles rampes pour les skateurs de la Principauté

Exit le skate park de Fontvieille. Un tout nouveau a remplacé l'ancien, devenu désuet et peu pratique à entretenir. Il est situé dans un cadre idyllique, tout à côté du cinéma d'été, en dessous des jardins Saint-Martin.

Exit le skate park de Fontvieille. Un tout nouveau a remplacé l'ancien, devenu désuet et peu pratique à entretenir. Il est situé dans un cadre idyllique, tout à côté du cinéma d'été, en dessous des jardins Saint-Martin.

Le précédent skate-park, installé sur la digue ouest n'était pas commode car cette zone impliquait son démontage régulier lors des manifestations telles que le festival international du cirque de Monte-Carlo. En plus, il était situé à proximité d'un espace des résidentiels. Le bruit pouvait donc gêner les riverains.

Les nouvelles installations n'embêtent plus personne puisqu'elles ne sont pas mitoyennes d'habitations.

Duravilité, fiabilité

«Nous nous sommes renseignés auprès des différents fournisseurs pour trouver les modules qui correspondaient le mieux aux attentes des skateurs, commente Anthony De Sevelinges, chef de la division des espaces publics auprès de la DAU (Direction de l'aménagement urbain). Ces derniers sont fabriqués à partir de matériaux composites et plus de bois comme les précédents.

Cela permet à la fois aux skateurs de réaliser les figures techniques qu'il le souhaite tout en garantissant la durabilité des installations dans le temps. Autre avantage, cela réduit de 60 % les brûlures en cas de chute. »

Les espaces verts supprimés seront remplacés

Si le skate-park est ouvert depuis la fin du mois de juillet - une ouverture discrète mais qui n'a pas échappé aux jeunes intéressés - il aura demandé un mois et demi de travaux.

« Il a fallu supprimer 100 m² d'espaces verts. Trois pins ont été supprimés mais seront remplacés et les autres arbres ont été déplacés. Bien sûr, d'autres espaces verts vont être créés pour compenser ces pertes : 80 m² au niveau du chemin des Révoires et 40 m² le long de l'îlot Rainier-III», tient à préciser Anthony De Sevelinges.

Le skate-park en est presqu'à un mois d'ouverture. Pour le moment, il semble tenir ses promesses à en croire les jeunes qui s'y entraînent. Pour Noah, 13 ans, il remplit ses promesses… avec un petit bémol : « les rampes sont un peu trop hautes pour ceux qui ne sont pas encore très forts en park ». Reste à s'entraîner !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.