Rubriques




Se connecter à

Nouvel An: deux personnes transportées aux urgences après un incendie à Monaco

Peu après le passage à la nouvelle année, les sapeurs-pompiers de Monaco sont intervenus pour circonscrire un incendie qui s'est déclaré sur la terrasse de la villa Nénette située sur le Rocher. Cinq personnes ont été incommodées par les fumées. Deux d'entre elles ont été transportées aux urgences du Centre hospitalier Princesse Grace.

Thibaut Parat Publié le 01/01/2021 à 13:07, mis à jour le 02/01/2021 à 10:28
Peu après le passage à la nouvelle année, une épaisse fumée noire au-dessus du Rocher était visible. Photo DR

Une épaisse fumée noire au-dessus du Rocher. Voilà la vision qu'ont eu les noctambules de la Principauté peu après le passage à la nouvelle année.

À 00h02 ce samedi, les sapeurs-pompiers de Monaco ont été appelés pour un incendie qui venait de se déclarer sur la terrasse de la villa Nénette, nichée 10 ruelle Sainte-Dévote, où une soirée était en cours.

Neuf engins et vingt-huit soldats du feu ont été dépêchés sur les lieux pour combattre les flammes. Avant cela, les participants avaient usé d'extincteurs pour tenter de limiter les dégâts.

Un feu de bengale à l'origine de l'incendie

L'incendie, qui s'est propagé au salon, a été maîtrisé en une quinzaine de minutes. Toutefois, les sapeurs-pompiers ont définitivement quitté les lieux peu avant 7 heures du matin après plusieurs reconnaissances. Le plus compliqué, pour les forces de secours, a été de gérer les fumées toxiques qui se sont propagées aux bâtiments voisins.

D'ailleurs, plusieurs personnes, dont quatre policiers monégasques en intervention, ont été incommodées par ces mêmes fumées. Deux d'entre elles ont été transportées aux urgences du Centre hospitalier Princesse-Grace à titre préventif.

 

Les premiers éléments de l'enquête, menée par la Sûreté publique, tendent à privilégier la thèse accidentelle.

D'après les témoignages recueillis auprès des protagonistes de la soirée, l'exploitation de plusieurs vidéos et l'intervention de la police technique et scientifique, le brasier est parti de la mauvaise manipulation d'un feu de Bengale.

L'incendie a été maîtrisé en une quinzaine de minutes par les sapeurs-pompiers de Monaco. Le plus difficile a été de gérer les fumées toxiques qui ont impacté les bâtiments voisins. Photo Cyril Dodergny.

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.