“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

"Nous, on a pris perpétuité": le témoignage poignant de la mère de Maëlys au sujet de Nordahl Lelandais

Mis à jour le 17/05/2021 à 15:10 Publié le 17/05/2021 à 14:22
Jennifer Maeco de Araujo, la mère de la petite Maëlys, tuée en 2017 par Nordahl Lelandais, a réagi pour la première fois ce lundi matin sur BFMTV, après le verdict du procès pour le meurtre d'Arthur Noyet.

Jennifer Maeco de Araujo, la mère de la petite Maëlys, tuée en 2017 par Nordahl Lelandais, a réagi pour la première fois ce lundi matin sur BFMTV, après le verdict du procès pour le meurtre d'Arthur Noyet. Photo DR

Je découvre la nouvelle offre abonnés

"Nous, on a pris perpétuité": le témoignage poignant de la mère de Maëlys au sujet de Nordahl Lelandais

Jennifer Maeco de Araujo, la mère de la petite Maëlys, tuée en 2017 par Nordahl Lelandais, a réagi pour la première fois ce lundi matin sur BFMTV, après le verdict du procès pour le meurtre d'Arthur Noyet.

Mardi 11 mai, Nordahl Lelandais a été condamné à 20 ans de réclusion pour le meurtre d’Arthur Noyer. Il comparaîtra en 2022 dans le dossier de la petite Maëlys.

Jennifer Maeco de Araujo, la mère de cette dernière, a réagi à cette condamnation lors d'un entretien accordé à BFM TV, ce lundi matin. 

"il n’a toujours pas dit la vérité"

"Les premiers jours du procès ont été très difficiles pour moi. En plus, ça a commencé le jour de mon anniversaire pour être plus précise… Donc ça m’a rappelé encore à quel point ma fille n’était pas là, avec moi, depuis quatre ans", a-t-elle dit, déplorant: "J’ai été déçue par le comportement de l’assassin de ma fille car il n’a selon moi toujours pas dit la vérité."

Jennifer Maeco de Araujo s'est ensuite projetée sur le procès qui examinera, cette fois, le meurtre de sa fille Maëlys âgée de 8 ans. "Avec ma famille, on a hâte d’y être mais on sera tendu, très tendu car on va voir des images de ma fille, reparler de cette nuit-là, ça va évoquer des moments tragiques".

Elle confie: "Ma conviction c'est qu’elle n'est pas montée d'elle-même dans la voiture et qu'elle a été enlevée. Il a dû l'agresser sexuellement, mais ça, il ne le dira jamais pour ne pas aggraver sa peine de prison."

"je me battrai pour toi jusqu’au bout"

Et d'ajouter: "Nous on a pris perpétuité, j’espère que lui aussi prendra perpétuité. Il a brisé ma vie, il a brisé ma famille, mon couple. Il a tout brisé". 

Jennifer Maeco a aussi adressé un message émouvant à sa défunte fille: "Maëlys, tu me manques, tu me manqueras toujours. Je serai toujours là pour toi, je me battrai pour toi jusqu’au bout, j’espère qu’il restera le plus longtemps possible dans sa prison. Jusqu’à la fin de sa vie. Et toi tu resteras dans mon cœur pour toujours (...) J’espère que tu seras quand même un tout petit peu fière de moi ma fille. Je t’aime très fort et j’espère que de là-haut tu es toujours avec nous et tu veilles sur nous."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.