Rubriques




Se connecter à

New Generation: les jeunes artistes en piste au cirque de Fontvieille

À Fontvieille, les seize troupes commencent à prendre leurs marques au bord de la piste. Le directeur artistique, Urs Pilz, en dit davantage sur les préparatifs de ce festival junior

Propos recueillis par Cédric Verany Publié le 29/01/2014 à 07:04, mis à jour le 29/01/2014 à 08:28
New Generation :  les jeunes artistes en pist - 24161727.jpg
Les jeunes enfants de la famille Gartner, âgés de 6 à 14 ans, présenteront leur numéro de dressages d'éléphants, très attendu.

À Fontvieille, les seize troupes commencent à prendre leurs marques au bord de la piste. Le directeur artistique, Urs Pilz, en dit davantage sur les préparatifs de ce festival junior

Un festival en appelle un autre. À Fontvieille, autour du chapiteau, c'est l'heure des grandes manœuvres. Le cirque toujours. Lundi, les troupes du 38e Festival international de Monte-Carlo ont quitté leur base monégasque après deux semaines de festivités.

Progressivement, les jeunes artistes du festival New Generation, annoncé pour ce week-end, s'installent dans les loges. Aujourd'hui tout le monde devrait être en   place avant les deux journées de répétition de jeudi et vendredi.

 

Au total, seize troupes vont s'affronter sur la piste pour la troisième édition de ce festival junior présidé par Pauline Ducruet, la fille aînée de la princesse Stéphanie. L'occasion de montrer que le talent n'attend pas le nombre des années, notamment dans le domaine de l'acrobatie. Urs Pilz, directeur artistique de Monte-Carlo Festivals nous en dit plus sur les préparatifs de ce rendez-vous des stars du cirque de demain.

D'où viennent les jeunes artistes ?

Ce sont principalement des élèves d'écoles de cirque. Nous n'avons cette année que deux familles de cirque. Les jeunes garçons de la famille Gartner et leurs éléphants qui se sont déjà illustrés au festival. Et la famille Spindler d'Allemagne. Ce sont des jeunes frères et cousins âgés de 8 à 18 ans qui ont préparé un numéro de jockey avec des chevaux. C'est un vieil art du cirque, c'est formidable de voir la jeune génération s'y intéresser.

New Generation est une manifestation unique dans le monde du cirque ?

Je pense que nous sommes le seul festival au monde pour jeunes artistes à proposer aux concurrents de se produire sur une véritable piste de cirque. Nous leur offrons les meilleures conditions pour se produire. C'est pour cela, même si commercialement parlant ce n'est pas le meilleur choix, que nous tenons à faire ce New Generation juste après le grand festival. De manière à offrir les mêmes équipements et le même professionnalisme aux artistes.

New Generation fête ses trois ans. Est-ce que les premières éditions ont permis à des artistes d'éclore ?

 

Oui, le festival a servi de tremplin à bon nombre d'artistes. Certains présents d'ailleurs lors de la première édition en 2012, devraient faire partie du programme du grand festival en 2015. Et nous aimons cette filiation qui se crée entre les deux rendez-vous.

Pour le festival cette année, la sélection était principalement d'Europe de l'Est. C'est le cas aussi pour New Generation ?

Naturellement, en Russie il y a le choix de jeunes artistes de grande qualité. Sur les seize numéros de cette édition, cinq viennent de Russie. Mais nous avons aussi des gens d'Allemagne, du Portugal, de Chine. Et aussi de l'école de cirque de Bruxelles, en Belgique, que nous aimons beaucoup. Une troupe de cette école a préparé un numéro de bascule à la planche coréenne qui promet d'être très étonnant.


Savoir +

 

New Generation au chapiteau de Fontvieille samedi 1er février à 15 heures et 20 heures. Dimanche 2 février à 15 heures. Rens. : 92.05.23.45. Tarifs à partir de 15€ pour les adultes et 7,50€ pour les enfants de moins de 12 ans.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.