“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Nettoyage nocturne pour le tunnel Molinari

Mis à jour le 20/01/2018 à 05:26 Publié le 20/01/2018 à 05:26
Je découvre la nouvelle offre abonnés

Nettoyage nocturne pour le tunnel Molinari

Jusqu'au 26 janvier, la municipalité va décaper les trottoirs, murs et rambardes de cet ouvrage routier reliant le centre-ville de Menton à Garavan. Des restrictions de circulation sont mises en place…

Chaque jour, le tunnel Pascal-Molinari souffre terriblement de son manque d'aération. Victime des gaz d'échappement évacués de pots vrombissants, l'ouvrage routier long de 277 mètres voit ses murs devenir gras et poussiéreux. Les carreaux des trottoirs, recouverts d'une fine pellicule noire, n'ont plus rien de leur cachet d'antan. « Il n'y a pas de brassage d'air, hormis à l'entrée et à la sortie, pas de pluie pour nettoyer… C'est un endroit confiné où, forcément, il y a plus de dépôts qu'ailleurs », reconnaît Richard Cerutti, chef du service municipal Voirie-Environnement-Propreté.

Une voie fermée dans le tunnel

C'est pourquoi depuis le début de semaine et jusqu'à vendredi prochain, le tunnel subit un « petit » nettoyage hivernal. Un lifting en nocturne pour ne pas gêner le flux routier, souvent abondant sur cette artère qui relie le centre-ville au quartier de Garavan.

De 21 heures à 4 heures du matin, trois ouvriers de la subdivision « nettoyage haute pression » dégainent leur karcher et envoient 250 bars d'eau à 90 degrés pour décaper le tout. « Le dernier nettoyage date de quatre années. Là, on s'occupe des trottoirs, des garde-corps et des murs à hauteur de 2,50 mètres. Pas le plafond, par contre », poursuit Richard Cerutti.

Pendant toute la durée du nettoyage, les usagers de la route voulant rejoindre la frontière italienne pourront emprunter le tunnel sur une seule voie. En revanche, ceux venant d'Italie devront contourner le tunnel par le quai Bonaparte pour rejoindre le centre-ville.

2 M€ de rénovation en 2009

Le tunnel, érigé dans les années 1960 par Pascal Molinari (lire ci-contre), a longtemps souffert des affres du temps. Si bien qu'en 2009, il avait fallu huit mois de travaux et près de 2 millions d'euros injectés par le Département pour le rénover entièrement. Un éclairage mieux adapté et un cheminement piéton avaient été les réalisations phares de ce chantier. Tout comme la mise en place d'un système d'assainissement et de drainage pour régler une bonne fois pour toutes les problèmes de fuites d'eau sur les parois.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.