Rubriques




Se connecter à

Monaco Yacht Show: c’est parti!

La 22e édition du Monaco Yacht Show a donné le la ce mercredi jusqu'à samedi. Ce prestigieux rendez-vous de la grande plaisance de luxe devrait rencontrer cette année encore une importante affluence.

C. V. Publié le 20/09/2012 à 07:02, mis à jour le 20/09/2012 à 11:36
Durant quatre jours, la Principauté devient la capitale mondiale du yachting de luxe.
Durant quatre jours, la Principauté devient la capitale mondiale du yachting de luxe. (Photo Cyril Dodergny)

La 22e édition du Monaco Yacht Show a donné le la ce mercredi jusqu'à samedi. Ce prestigieux rendez-vous de la grande plaisance de luxe devrait rencontrer cette année encore une importante affluence. 

Monaco, cité nautique. Ce mercredi a démarré, en Principauté, le 22e Monaco Yacht Show. Rendez-vous de la plaisance de luxe où cette année, sur les quais du port Hercule, se côtoient 103 grands yachts, dont quatre dépassent les 77 mètres. Des mastodontes de la mer, dont beaucoup rivalisent en équipements et gadgets, comme une salle de cinéma 3D intégrée au tout neuf Nirvana, le plus gros bateau du salon, qui se dévoile pour la première fois.

Hier, lors de la visite inaugurale, le prince Albert II s'est particulièrement attardé sur les superyachts aux qualités environnementales, signant notamment l'engagement « Wood forever » via sa fondation pour des équipements de bateaux en bois respectueux de la nature.

 

Avec une participation nourrie hier, le Monaco Yacht Show est bien parti cette année. Et la directrice générale, Gaëlle Tallarida confirme que la crise ne touche pas l'édition 2012 : « Nous ressentons des signes positifs forts avec un regain d'intérêt. Et les Chinois font partie de nos nouveaux clients. » La manifestation court jusqu'à samedi.

 

Notre diaporama

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.