Rubriques




Se connecter à

Monaco, "un donateur qui fait la différence"

Marina Catena, directrice du Programme Alimentaire mondial (PAM) pour la France et Monaco a présenté, lundi, les actions de son agence humanitaire aux ONG monégasques

Daphné Manuel Publié le 21/12/2011 à 07:09, mis à jour le 02/01/2012 à 20:24
Monaco, un acteur  dans l'aide alimentaire  - 15421859.jpg
Marina Catena a salué les efforts de la principauté, et notamment des écoliers, dans la lutte contre la faim dans le monde. Daphné Manuel

Marina Catena, directrice du Programme Alimentaire mondial (PAM) pour la France et Monaco a présenté, lundi, les actions de son agence humanitaire aux ONG monégasques

Monaco est un donateur qui fait la différence. » Marina Catena, directrice du Programme Alimentaire mondial (PAM) pour la France et Monaco, a présenté, lundi, les actions de son agence humanitaire (un organe de l'ONU, N.D.L.R.) aux ONG monégasques, puis à la presse.

« Pour le PAM, Monaco a su être un donateur à l'écoute, volontaire. Nous en avons eu l'exemple cet été lors de la famine dans la Corne de l'Afrique. C'est un contributeur modèle, avec une ambition internationale, avec qui j'espère, nous collaborerons à l'avenir. »

 

La dernière collaboration en date - et elle donne à réfléchir - est celle des écoliers de la principauté, réalisée le 21 novembre dernier, dans le cadre de la Journée mondiale des droits de l'enfant.

Les écoliers de Monaco salués

Sur la scène de l'Auditorium Rainier-III, ils s'étaient mobilisés en faveur du PAM, auquel ils ont reversé 8 000 euros. Sous l'impulsion de la Direction de l'Éducation nationale et de son directeur, Isabelle Bonnal, les élèves ont également participé au jeu en ligne Freerice, un outil pédagogique et humanitaire permettant de financer du riz par la publicité.

Car si le PAM est également à l'origine de grandes avancées en matière de nutrition, notamment dans l'élaboration de compléments alimentaires, l'agence tient, avant tout, à faire preuve de créativité en ce qui concerne les moyens utilisés pour récolter des fonds.

Le jeu Freerice, lancé en France en septembre 2011 et traduit dans de nombreuses langues, en fait partie. Tout comme le jeu vidéo Foodforce à l'étude actuellement.

 

925 millions de personnes

L'innovation concerne aussi les programmes développés sur le terrain. Ainsi une carte d'approvisionnement a été distribuée aux populations les plus vulnérables dans une vingtaine de pays qui permet de lutter contre la hausse des prix des denrées alimentaires ou encore les frais de stockage et de transport.

Ou encore le projet de scolarisation - une journée d'école contre un repas chaud - de 22 millions d'enfants dans 60 pays.

Crée en 1963, le PAM nourrit aujourd'hui plus de 100 millions de personnes dans plus de 70 pays grâce à un budget annuel (accordé par les États membres) avoisinant les 3,5 milliards de dollars en 2011.

93 % des dons sont consacrés à la lutte contre la faim dans le monde, un combat que mènent les quelque 10 000 salariés du PAM.

Aujourd'hui dans le monde, 925 millions de personnes souffrent de la faim.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.