“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco Telecom meurtri

Mis à jour le 03/06/2017 à 05:19 Publié le 03/06/2017 à 05:19
Chez Monaco Telecom, l'attentat a créé un choc. Debout : André Saint-Mleux, administrateur d'Etat, et Benoît Cellario, responsable grands comptes internationaux ; assis : Xuyen Lam, ingénieur exploitation, Rémi Bistagnin, ingénieur exploitation, et Nicolas Ganivet, ingénieur conception. En médaillon : Martin Péronnet, directeur général de Monaco Telecom et administrateur de Roshan.

Monaco Telecom meurtri

L'attentat qui a frappé le cœur de Kaboul, mardi, causant la mort d'environ 90 personnes, a fait une victime collatérale. La société Roshan, filiale de Monaco Telecom, a payé un très lourd tribut

Martin, tu as des nouvelles de Shireen ? » « Oui. Elles sont rassurantes. Shireen est sortie de l'hôpital, elle se repose chez elle. »

Shireen Rahmani est la DRH de Roshan, le premier opérateur téléphonique d'Afghanistan. Régulièrement, Martin Péronnet et de nombreux collaborateurs de Monaco Telecom sont en contact avec elle. Cette femme est l'une des très nombreuses victimes de l'attentat terroriste qui a frappé Kaboul mardi matin, à 8 h 30 heure locale, au moment où les salariés de Roshan arrivaient sur leur lieu de travail. En une fraction de seconde, au moins 90 personnes ont été tuées et des centaines d'autres blessées, dont des femmes et des enfants, dans l'explosion d'un véhicule piégé en plein cœur de Kaboul, la capitale afghane.

Précisément, l'explosion s'est produite dans le quartier diplomatique, devant l'ambassade d'Allemagne, probablement la cible principale des terroristes. Un attentat revendiqué par Daech.

« Entre 30 et 35...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct