“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Monaco Telecom en ligne avec l'Afrique

Mis à jour le 03/06/2014 à 07:56 Publié le 03/06/2014 à 07:11
Michel Dotta, président de la CDE (au centre), a assisté à la signature du partenariat entre Martin Peronnet, le directeur général de Monaco Telecom (à gauche), et Jean-Bruno Obambi, le PDG d'Azur Telecom.

Michel Dotta, président de la CDE (au centre), a assisté à la signature du partenariat entre Martin Peronnet, le directeur général de Monaco Telecom (à gauche), et Jean-Bruno Obambi, le PDG d'Azur Telecom. Eric Dulière

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Monaco Telecom en ligne avec l'Afrique

L’entreprise monégasque vient de conclure un accord avec Azur Telecom, société implantée en Centrafrique, au Congo et au Gabon. L’objectif est d’accompagner son processus de développement

L’entreprise monégasque vient de conclure un accord avec Azur Telecom, société implantée en Centrafrique, au Congo et au Gabon. L’objectif est d’accompagner son processus de développement

Monaco Telecom vient de signer un partenariat avec le groupe Azur Telecom, un opérateur téléphonique implanté en Afrique. La société monégasque a vocation à l'épauler dans son développement.

« Monaco Telecom a commencé à s'intéresser à l'international à la fin des années 1990. C'est un des grands axes pour s'imposer comme un opérateur de référence avec un certain nombre de grands partenaires, rappelle Martin Peronnet, le directeur général de l'entreprise. Dans le monde, on recense environ 700 opérateurs. Beaucoup appartiennent à des groupes mais d'autres sont indépendants. Ces derniers, à l'instar d'Azur, ont besoin d'être accompagnés pour ne pas être isolés. »

S'implanter dans trois autres pays

Monaco Telecom s'est engagé dans cette démarche en signant des accords avec le Kosovo en 1999 et l'Afghanistan en 2003. « Ce modèle d'opérateur de référence est intéressant dans la mesure où il permet d'éviter d'avoir à se tourner vers des consultants qui ne pourront pas accompagner le développement de l'entreprise sur le long terme. Nous sommes heureux d'avoir été choisis par Azur », se réjouit Martin Peronnet.

Un enthousiasme partagé par Jean-Bruno Obambi, PDG d'Azur Telecom : « Monaco Telecom pourra nous apporter une assistance technique mais aussi marketing. Pour l'heure, nous sommes présents au Gabon, au Congo et en République centrafricaine. Nous souhaitons, à terme, nous implanter au Cameroun, au Tchad et en Guinée équatoriale. Nous sommes le dernier opérateur arrivé dans la cour des grands. Mais avec le soutien de Monaco Telecom, nous allons gagner en efficacité. Nous proposerons des produits adaptés à la demande, notamment des offres triple play[comprenant l'accès Internet, la télévision et la téléphonie fixe, NDLR]. Et dès que nous aurons les licences, la 4G. »

Mission économique au Gabon

Le partenariat entre les deux entreprises s'étendra sur deux phases. Dans un premier temps, les experts monégasques vont aider Azur à définir un plan stratégique à trois ans pour appuyer la recherche de financements auprès des banques et investisseurs.

Dans un second temps, ce programme sera mis en œuvre.

Michel Dotta, le président de la CDE (Chambre de développement économique de Monaco), a assisté à la conclusion de cet accord qui trouve un écho dans l'actualité :« Azur est très présent au Gabon, pays dans lequel nous partirons en mission économique du 21 au 25 juin prochain avec une douzaine d'entrepreneurs de la Principauté. Parmi eux, nous accompagnerons Monaco Telecom qui souhaite rencontrer sur place des institutions financières et des investisseurs pour supporter le plan stratégique de développement du groupe Azur pour ses filiales au Gabon mais aussi au Congo et en Centrafrique. »

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.