“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco solidaire de l'Italie en ce jour de deuil national

Mis à jour le 18/08/2018 à 05:09 Publié le 18/08/2018 à 05:09

Monaco solidaire de l'Italie en ce jour de deuil national

En signe de soutien au voisin italien, frappé par le dramatique effondrement du viaduc de l'A10 à Gênes, les drapeaux rouge et blanc seront mis en berne, aujourd'hui, sur les bâtiments publics

L'effondrement meurtrier du pont Morandi, mardi à Gênes, a choqué la Principauté, si proche du voisin italien.

Dans un communiqué publié hier matin, le gouvernement princier annonce qu'en « signe de solidarité avec l'Italie où une journée de deuil national est prévue le 18 août en mémoire des victimes de l'effondrement d'un viaduc à Gênes, il a été décidé de mettre en berne les drapeaux sur les établissements publics » de la Principauté ce samedi.

Tous les drapeaux en berne

Sont notamment concernées les institutions suivantes : le Palais princier, le Ministère d'État, le Conseil national, le Palais de justice, la Mairie, le Musée océanographique, le Monte-Carlo Country Club, le Yacht-club, l'Automobile club ou encore le Grimaldi Forum. Comme ce fut le cas à la suite des attentats du 13 novembre 2015, ce devrait être aussi le cas sur la place du Casino et dans tous les lieux publics où flottent des drapeaux monégasques.

Cette action symbolique s'inscrit dans la continuité des manifestations de soutien de la Principauté à l'égard de Gênes et de l'Italie en général. Le prince Albert II, dès mardi après-midi, a été le premier à se manifester en adressant une dépêche officielle au président de la République italien, Sergio Mattarella. « La population de Monaco se joint à la princesse et moi-même pour vous assurer de notre solidarité et de nos prières envers les victimes de cette catastrophe », écrivait le souverain.

Les pompiers ont proposé leur aide

Immédiatement l'effondrement connu, le corps des sapeurs-pompiers de Monaco, pour sa part, s'est rapproché du Service départemental d'incendie et de secours des Alpes-Maritimes afin d'examiner les conditions et l'éventualité d'un détachement commun à Gênes. « Mais les autorités italiennes nous ont fait savoir qu'elles n'avaient pas besoin d'aide internationale », commente le colonel Tony Varo, le patron des pompiers de Monaco. Le colonel Varo se souvient qu'il en fut de même en 2009, au moment du séisme aussi meurtrier que dévastateur, survenu à L'Aquila, dans la région des Abruzzes.

Également dans les ambassades

Et jeudi, le maire de Monaco, Georges Marsan, a adressé un message de compassion et de soutien à son homologue de Gênes, Marco Bucci : « Nous sommes particulièrement touchés par le drame qui vous accable aujourd'hui », exprimait-il.

En ce jour de deuil national en Italie, où l'on va pleurer les victimes de l'effondrement du viaduc, le soutien de Monaco se manifestera aussi en dehors des frontières de la Principauté. Le Département des Relations extérieures et de la Coopération, en effet, a demandé aux ambassades et consulats à l'étranger de s'associer à cette journée de recueillement en mettant en berne le drapeau rouge et blanc.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.