“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Monaco QD en liquidation avec le départ des Qataris

Mis à jour le 26/04/2012 à 09:57 Publié le 26/04/2012 à 09:47
Marco Piccinini a confirmé le désengagement de Qatari Diar dans Monaco QD.

Marco Piccinini a confirmé le désengagement de Qatari Diar dans Monaco QD. O.O.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco QD en liquidation avec le départ des Qataris

Monaco QD est une société anonyme monégasque (type joint venture soit une coentreprise) qui avait été constituée fin 2010 dont 80% des parts appartiennent à une filiale de Qatari Diar (appartenant au Qatar) et à 20% à l'Etat. La mission

Monaco QD est une société anonyme monégasque (type joint venture soit une coentreprise) qui avait été constituée fin 2010 dont 80% des parts appartiennent à une filiale de Qatari Diar (appartenant au Qatar) et à 20% à l'Etat.

La mission de cette société était de rechercher, d'évaluer et d'essayer d'acquérir des groupes hôteliers. « Aucun projet n'a pu être identifié dans un marché concurrentiel malgré un intense travail mené, a précisé mercredi Marco Piccinini, conseiller de gouvernement pour les finances et l'économie. Dans ce contexte, les Qataris ont indiqué à la partie monégasque qu'ils envisageaient de procéder à une liquidation de la société. Monaco a adhéré à cette suggestion donc l'entreprise est presque en voie de liquidation aujourd'hui. Le gouvernement a fait savoir à Qatari Diar qu'il était toujours intéressé pour une collaboration s'il existait un projet spécifique. Plutôt que de créer la société et de décider quoi en faire ce serait une manière d'identifier la cible avant de travailler ensemble.»


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.