“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Monaco poursuit la campagne de vaccination contre le papillomavirus

Mis à jour le 29/08/2013 à 09:51 Publié le 29/08/2013 à 07:06
La vaccination contre le papillomavirus puis le dépistage par frottis sont indispensable dans la lutte contre le cancer du col de l’utérus. La Principauté va poursuivre ses efforts dans ce sens.

La vaccination contre le papillomavirus puis le dépistage par frottis sont indispensable dans la lutte contre le cancer du col de l’utérus. La Principauté va poursuivre ses efforts dans ce sens. (Photo G.B.)

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Monaco poursuit la campagne de vaccination contre le papillomavirus

Le Principauté a mené une campagne de vaccination contre le papillomavirus (qui peut causer des cancers du col de l'utérus) et de dépistage en 2011 et 2012. Celle-ci sera reconduite en 2013 et 2014.

Le Principauté a mené une campagne de vaccination contre le papillomavirus (qui peut causer des cancers du col de l'utérus) et de dépistage en 2011 et 2012. Celle-ci sera reconduite en 2013 et 2014.

Un courrier sera envoyé aux parents de jeunes filles de 11 à 14 ans pour les en informer.

Le vaccin est remboursé à 80% par les Caisses d’assurance maladie de Monaco. Le gouvernement prend quant à lui en charge les frais des quatre consultations médicales et des vaccins non remboursés (soit les 20% restant), pour les assurés sociaux qui n’ont pas de mutuelle ou d’assurance complémentaire.

Ainsi, ces actes médicaux sont totalement gratuits pour les bénéficiaires.


Plus d'informations, ce jeudi, dans Monaco-Matin.

La vaccination contre le papillomavirus puis le dépistage par frottis sont indispensable dans la lutte contre le cancer du col de l’utérus. La Principauté va poursuivre ses efforts dans ce sens.
La vaccination contre le papillomavirus puis le dépistage par frottis sont indispensable dans la lutte contre le cancer du col de l’utérus. La Principauté va poursuivre ses efforts dans ce sens. (Photo G.B.)

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.