“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Mobilisés pour que la soirée se termine bien

Mis à jour le 22/07/2017 à 05:04 Publié le 22/07/2017 à 05:04
Julien, Adrien et Thomas, qui organisent deux soirées électro le week-end prochain au Grimaldi Forum, se mobilisent pour assurer le retour des fêtards chez eux en toute sécurité.

Julien, Adrien et Thomas, qui organisent deux soirées électro le week-end prochain au Grimaldi Forum, se mobilisent pour assurer le retour des fêtards chez eux en toute sécurité. A.C.

Mobilisés pour que la soirée se termine bien

Ils ont sollicité la Compagnie des autobus, la Sûreté publique, le gouvernement. Ils ont prévu des éthylotests et une navette. Tout ça pour que les deux soirées qu'ils organisent se terminent bien

L'accident de la route qui a coûté la vie à un jeune homme de 21 ans, la semaine dernière, a choqué tout Monaco (lire ci-dessous). Jeunes et parents. Une maman monégasque, qui a un fils du même âge que la victime, se bagarre depuis plusieurs jours pour mobiliser les décideurs de la Principauté autour du fléau de l'alcool au volant - et au guidon -, afin que de tels drames ne se reproduisent plus.

Adrien Deverdun et deux amis, Julien et Thomas De Bie, se sentent particulièrement concernés. Ces trois jeunes gens de Monaco, un Français et deux frères hollandais, ont créé la société Deep Klassified, spécialisée dans l'organisation d'événements musicaux. Et le premier d'envergure pour cette jeune société se déroulera les 28 et 29 juillet au Grimaldi Forum. Au programme notamment, deux soirées électro.

À la recherche d'éthylotests

Déjà, ils étaient sensibles à la problématique de l'alcool. « En Hollande, nous avons Bob, l'équivalent du capitaine de soirée en France, explique Julien De Bie. Bob ne paie pas l'entrée aux soirées, laisse les clés de la voiture à l'entrée, bénéficie de boissons sans alcool gratuites et, en partant, souffle dans l'éthylotest pour récupérer les clés. » Tout ça grâce à l'aide de l'État. Son frère Thomas rajoute : « Il existe aussi des sociétés qui ramènent la voiture des fêtards chez eux. Ça ne coûte pas cher car c'est subventionné par le gouvernement. »

En tant qu'organisateurs de l'événement de la fin du mois, baptisé « Deep Klassified Music Festival and More », ils ont donc pris des mesures préventives, comme se procurer des éthylotests et charger des hôtesses de contrôler les clubbers. L'accident mortel du week-end dernier a accentué leur préoccupation et leur volonté de tout faire pour éviter qu'un fêtard ne prenne la route en état d'ébriété.

« Nous recherchons 800 éthylotests, commence Adrien. Nous avons fait une demande au département des Affaires sociales et de la Santé. »

Ethylotests marseillais ?

« Nous avons aussi contacté la CAM (Compagnie des autobus de Monaco, ndlr) pour leur demander de mettre à disposition un bus de nuit qui pourrait ramener les gens chez eux entre 3 h et 5 h du matin », reprend Thomas. « Nous avons aussi décidé de financer deux navettes de huit places pour assurer les retours », ajoute Julien.

Ils ont également sollicité la Sûreté publique afin que des contrôles d'alcoolémie puissent être renforcés aux environs du Grimaldi Forum ces deux soirs de festival électro. Bref, ces trois-là ne prennent pas le problème à la légère. Sollicité, le gouvernement, par voie de communiqué, salue « l'initiative des organisateurs visant à s'assurer de la sécurité des participants en fin de soirée ». Il rappelle toutefois que, « s'agissant d'une manifestation à caractère privé et commercial, il revient à l'organisateur de prendre en charge la distribution d'éthylotests ou de mettre en œuvre un service de bus de nuit spécifiquement destiné à sa clientèle ». À cet égard, le gouvernement les invite « à collaborer activement avec notamment la Prévention routière monégasque ».

La Sûreté publique, pour sa part, sera « mobilisée afin qu'aucun incident ne puisse être à déplorer », ajoute le gouvernement.

A défaut d'aide de ce côté-ci, la meilleure piste des organisateurs pour se procurer 800 éthylotests à moindre coût se situe… à Marseille.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct