“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Mike Tyson au micro du "Super Moscato Show" en direct à Monaco

Mis à jour le 10/10/2014 à 08:28 Publié le 10/10/2014 à 08:25
Mike Tyson a passé trente minutes hier au micro de l'émission « Super Moscato Show », réalisée en direct du Sportel, à Monaco.

Mike Tyson a passé trente minutes hier au micro de l'émission « Super Moscato Show », réalisée en direct du Sportel, à Monaco. Patrice Lapoirie

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Mike Tyson au micro du "Super Moscato Show" en direct à Monaco

L’émission « Super Moscato Show », en direct de Monaco ce jeudi, avait pour invité d’honneur Mike Tyson. Trente minutes de bonheur pour l’animateur, fan du boxeur

L’émission « Super Moscato Show », en direct de Monaco ce jeudi, avait pour invité d’honneur Mike Tyson. Trente minutes de bonheur pour l’animateur, fan du boxeur

S'il avait eu le niveau à l'époque, il avoue qu'il aurait peut-être aimé l'affronter sur un ring. Le choc physique entre Mike Tyson et Vincent Moscato, ce fut simplement une photo souvenir hier, bras-dessus, bras-dessous. Le truculent animateur de RMC recevait derrière son micro celui qu'il qualifie de « légende de la boxe ».

Boxeur en son temps, et ex-rugbyman, Vincent Moscato est un inconditionnel de Tyson. « Lui et Mohamed Ali, je les vénère. Le monde de la boxe manque de leaders. Alors les gens se tournent vers le football, l'opium du peuple. Mais regarde : Lionel Messi il a le charisme d'un bulot et Cristiano Ronaldo, dans une autre vie, il aurait été coiffeur chez Franck Provost » balance Vincent dans un éclat de rire bruyant avant de faire son « Super Moscato Show » en direct du Sportel, à Monaco.

Pro de la promo

Après une heure de chauffe, à 17 heures, jeans et tee-shirt rouge vif, voilà Mike Tyson derrière le micro. Poignée de main virile avec Moscato. « Je vous ai déjà rencontré »,se souvient-il. Pour parler de son autobiographie, Tyson était déjà passé par l'émission de RMC l'an passé à Paris, pour un moment « de pur plaisir », selon l'animateur.

Ce jeudi encore, le boxeur a fait sa promo en pro.« J'ai toujours le trac quoi que je fasse dans la vie », lance-t-il, détendu pour parler de son spectacle du soir. Aware comme un Jean-Claude Van Damme des grands jours.

L'autodérision en plus, dans un flot de paroles ponctué par un petit cheveu sur la langue mêlé à son accent yankee. De quoi faire s'arracher les cheveux Diane, la traductrice. Mais Mike l'avait prévenu : « Je ne parle pas un anglais correct. Je viens de Brooklyn et j'ai l'habitude de ne pas finir mes mots. »

Ring ou pas, c'est Tyson qui donne le tempo. En restant sympa. À la limite, quand on lui demande s'il aime la sauce barbecue commercialisée par Evander Holyfield : « Non, elle n'est vraiment pas bonne », tacle-t-il en parlant de son ancien rival, à qui il a mordu l'oreille en 1997.

Et qu'il n'encadre visiblement toujours pas. Pourquoi l'a-t-il mordu ? « Parce que j'en avais envie », répond-il avec l'œil qui frise. Point barre.

Un roublard, ce Tyson. Séducteur aussi, en se risquant en partant à quelques mots en français au micro : «Beaucoup merci ». Presque réussi !

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.