“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

MICS: le salon monégasque dédié au clubbing s'exporte à Macao

Mis à jour le 15/06/2015 à 08:52 Publié le 15/06/2015 à 08:49
L'équipe monégasque du MICS a organisé, pour la première fois, version de son salon en mai à Macao, en Chine.

L'équipe monégasque du MICS a organisé, pour la première fois, version de son salon en mai à Macao, en Chine. MICS

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

MICS: le salon monégasque dédié au clubbing s'exporte à Macao

La première édition en Chine du salon monégasque vient de s’achever. Objectif : développer l’événement également à terme en Russie et en Amérique

La première édition en Chine du salon monégasque vient de s’achever. Objectif : développer l’événement également à terme en Russie et en Amérique

Cap vers l'Est ! Après cinq premières éditions en Principauté, le Monaco International Clubbing Show (MICS) s'est exporté du 19 au 21 mai à Macao, où l'équipe a créé le Macau International Clubbing Show.

Le salon, made in Monaco, dédié à tout l'équipement et au business qui touche le monde de la nuit et des établissements pour faire la fête, a choisi de s'étendre à l'international.

>>RELIRE.

éCe rendez-vous à Macao, nous l'avions initié en partenariat avec Reed Exhibition Chine pour toucher le marché de la nuit en Asie, qui est en pleine expansioné, détaille Jean-Albert Vergnaud cofondateur du salon.

Avec l'équipe, ils ont monté un pavillon "MICS" en mai au sein du salon du gaming G2EA qui a attiré 10.000 personnes à l'hôtel Venetian.

Dans leur pavillon, le MICS Macau a reçu un millier de visites de professionnels du monde de la nuit, soutenus par les équipes de la DTC, de la SBM et de la CDE.

"Personne n'a cru en notre projet"

"Nous avons eu aussi des exposants de Monaco, qui nous ont suivis et qui ont eu de bons résultats. Sur place, nous avons même rencontré des professionnels chinois intéressés pour ouvrir des établissements à Monaco", continue Caroline Borfiga, autre co-fondatrice du MICS à Monaco. L'édition de Macao doit d'ailleurs être reconduite l'an prochain.

"C'est une satisfaction de voir qu'une entreprise monégasque devient conseil pour le monde de la nuit, alors qu'au départ, personne n'a cru en notre projet, se souvient Richard Borfiga, fondateur du MICS, ex-patron du Karé(ment) et nouveau boss de la Brasserie de Monaco. Aujourd'hui, nous sommes en discussion pour monter également des antennes du MICS en Russie, au Brésil et en Amérique du Nord. Et toute l'année, nous sommes aussi conseillers pour des établissements ou des destinations qui veulent doper leur offre sur la fête."

En attendant l'expansion mondiale, la sixième édition du MICS à Monaco, est annoncée du 4 au 6 novembre prochains.

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.