Rubriques




Se connecter à

Michel Dotta: "La CDE fédératrice des acteurs économiques"

Le président de la Chambre de développement économique (CDE) présentait hier soir le bilan 2011. Une année riche en événements, aux retombées positives

Propos recueillis par Daphné Manuel Publié le 13/12/2011 à 07:17, mis à jour le 02/01/2012 à 13:34
Michel Dotta : « La CDE, un acteur économique - 15336618.jpg
En 2012, Michel Dotta, président de la CDE, orientera les missions économiques vers les pays de la nouvelle Europe, du Moyen-Orient ou encore d'Afrique. (Photo Olivier Ogéron)

Le président de la Chambre de développement économique (CDE) présentait hier soir le bilan 2011. Une année riche en événements, aux retombées positives

C'était, lundi soir, le 11e Rendez-vous des Adhérents, le dernier de l'année 2011, à l'hôtel Hermitage. À cette occasion, Michel Dotta, président de la CDE, a fait le point sur « une année intense » et annoncé le calendrier 2012, face aux 150 membres présents (sur les quelque 400 que compte l'association). Il est revenu sur les diverses opérations de promotion des entreprises et de recherche de nouveaux investisseurs.

Quel bilan dressez-vous de l'année écoulée ?
Nous pouvons dire que nous avons connu une année riche en actions. Nous avons inscrit 44 événements à notre calendrier, dont 35 à Monaco et 9 à l'étranger. 2011 a confirmé la reconnaissance de la CDE comme fédératrice des acteurs économiques monégasques. Nous travaillons sur le concept du « Team Monaco », en entretenant une étroite collaboration avec le Monaco Business Office, l'AMAF, l'Expansion économique, la Direction du tourisme et des congrès. Nous avons créé une véritable synergie à Monaco, c'est un plus.

Avez-vous davantage de membres ?
Nous pouvons considérer que nous comptons près de 10 % de membres en plus. Mais l'on s'aperçoit que lors des Rendez-vous des adhérents, qui sont des événements gratuits, nous accueillons environ 140 personnes, dont beaucoup viennent sans s'annoncer ! L'affluence reste constante. Ce rendez-vous est un beau succès puisqu'il permet vraiment aux entreprises de se rencontrer de façon régulière et de cultiver leurs réseaux.

 

En cette période de morosité économique, en avez-vous ressenti les effets ?
Non. Ce dont nous sommes surpris est de constater les retours favorables quant aux actions économiques entreprises à Monaco ou en dehors de Monaco. C'est excellent pour les entrepreneurs et les résidents monégasques. Les gens le savent, nous le disent : Monaco a une économie qui bouge, ce qui entretient en quelque sorte, le moral des troupes. Je n'ai pas trouvé l'année 2011 mauvaise, loin de là. Le bulletin économique du troisième trimestre est très positif. De l'emploi à l'hôtellerie, les chiffres sont bons. Si ce n'est l'industrie, il n'y a pas un secteur qui a l'air de souffrir.

Vous avez présenté un film en septembre…
Nous offrons ce support à nos partenaires car il permet de présenter une image économique fiable de la principauté. L'image de Monaco continue de séduire. Là encore, les retours sont très positifs. Pour l'heure, ce film existe en français et en anglais. Nous le développerons dans d'autres langues, sur demande.

Monaco comme une porte d'entrée vers l'Europe pour les pays étrangers, est-ce en cours de concrétisation ?
Notre pôle investissement et promotion a quand même reçu cette année 65 dossiers, dont 8 ont été autorisés et 23 sont à l'étude. C'est là un résultat assez efficace par rapport à nos grands voisins aux moyens démesurés.

Les perspectives en 2012 ?
A l'étranger, nous nous orienterons en 2 012 sur la recherche, en accord avec les banquiers et les conseils juridiques, de Single Family Offices, que nous essaierons de faire venir à Monaco. Notamment, du Moyen-Orient et plus particulièrement de Dubaï. Nous tenterons d'approcher également l'Angleterre, la Suisse. Ce sont des travaux de longue haleine. Quant aux missions, nous les répartirons entre le Kazakhstan, la Turquie ou l'Amérique du Sud. Nous reprendrons les missions d'accompagnement princier, comme prochainement au Mali. A Monaco, nous serons présents sur le Salon E-Commerce et sur la CIFA, la Convention des Financiers Indépendants. Enfin, nous avons décidé avec Nice-Matin, la création, l'an prochain, des trophées du Club de l'Eco Monaco, décernés à des entreprises monégasques.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.