“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Mgr Bernard Barsi, archevêque de Monaco: "Aujourd’hui, les racines spirituelles de la France sont attaquées"

Mis à jour le 26/07/2016 à 19:53 Publié le 26/07/2016 à 19:48
"Nous savons qu’à la fin, l’amour l’emportera sur la haine, que la vie l’emportera sur la mort", déclare Mgr Bernard Barsi

"Nous savons qu’à la fin, l’amour l’emportera sur la haine, que la vie l’emportera sur la mort", déclare Mgr Bernard Barsi Photo doc Michael Alesi

Mgr Bernard Barsi, archevêque de Monaco: "Aujourd’hui, les racines spirituelles de la France sont attaquées"

De Cracovie (Pologne), où il participe aux Journées Mondiales de la Jeunesse avec des jeunes du diocèse de Monaco, l’Archevêque de Monaco, Mgr Bernard Barsi, a tenu à délivrer un message d’espoir.

Il a précisé qu’une messe sera célébrée "pour le repos de l’âme de l’abbé Jacques Hamel", jeudi 28 juillet à 18 heures, en l’église Sainte-Dévote de Monaco.  

"Je tiens à assurer l’archevêque de Rouen, Monseigneur Dominique Lebrun, de ma proximité spirituelle et de la prière de tout le diocèse de Monaco qui s’associe à la douleur des parents et des proches de l’abbé Jacques Hamel, des paroissiens et de tous les catholiques de France (...) La communauté chrétienne a l’habitude d’être la cible des terroristes islamistes, à travers le monde, mais là, c’est au cœur de la France que ces criminels ont frappé. Après l’attentat du 14-Juillet à Nice, où le choix de la date voulait s’attaquer aux valeurs politiques de la France, aujourd’hui, ce sont ses racines spirituelles qui ont été visées. À chaque fois, au-delà de la réaction que l’Etat a le devoir de mettre en place pour faire face, c’est à une réaction morale que nous appellent ces événements. Quelles sont les valeurs que nous voulons défendre? Les centaines de milliers de jeunes rassemblés ici à Cracovie sont l’espérance des lendemains de l’Eglise et de l’Europe aujourd’hui blessée (...) Et nous savons qu’à la fin, l’amour l’emportera sur la haine, que la vie l’emportera sur la mort."


La suite du direct